Allez donc faire de la photo ferroviaire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allez donc faire de la photo ferroviaire...

Message par videolf le Jeu 31 Mar - 12:10

Pour rebondir sur le reportage de Pierrick à Gardanne et mon commentaire en découlant, voici ce qui m'est arrivé lors de la dernière séance de photos dans le Jura avec la Mauzin.

Etape 1 :

Je me rends à St Lothain, sur la voie unique Lons Besançon, pour profiter d'un des seuls endroits favorisé par le soleil pour le passage de la rame à cette heure de la journée (13h00). Je passe le PN, m'engage dans la cour non clôturée d'une entreprise de travaux publics, (première infraction...), longeant la voie, traverse cette cour pour rejoindre le chemin appartenant à l'infrastructure SNCF - interdite à toute circulation et aux piétions, je le rappelle avec panneaux en évidence dont 2ème infraction - je suis à 200m du PN et j'attends le train. Quand tout à coup je suis appelé par une dame de l'autre côté de la voie qui me demande ce que je fais là. Je lui explique, appareil photo en main, la raison de ma présence ici. Elle est un peu surprise puis finalement m'explique qu'elle surveille les lieux dont sa maison, à cause des cambrioleurs... Heureusement, nous parvenons à nous expliquer et tout revient dans l'ordre, elle retourne à sa maison et moi ma veille de train, non sans surveiller l'arrivée éventuelle de la gendarmerie.... Finalement la Mauzin passe et je peux partir.

Etape 2 :

J'ai rejoint Domblans pour faire le retour de la Mauzin. Là encore j'ai abusé en empruntant le chemin. Même si l'endroit est dégagé et que je suis placé sur le côté le plus éloigné de la voie, je n'en mène pas large. Il suffit d'un appel du conducteur signalant ma présence, pour que ce soit le cirque : ralentissement des trains et marche à vue, appel à la gendarmerie, etc... Bref, je ne m'éternise pas. Je rejoins la rivière un peu plus loin et me rends là où la ligne la franchit avec le pont sur la Seille. Je reste au bord de l'eau pendant plus d'une demi-heure, à faire des photos nature, en attendant le passage d'un train sur le pont. Entre temps, un pêcheur de truite est arrivé, descendant le cours d'eau . Il est resté un long moment en face de moi à pêcher, puis à traverser la rivière, pour s'approcher de moi.
Devinez la question : " Vous faites quoi? vous prenez des photos?......" Jusque là, c'est la question habituelle à quelqu'un qui a un APN en main et équipé d'un monopode , d'une sacoche de transport et d'un gilet reporter... Smile . Bien entendu je lui explique là encore la raison de ma présence en ces lieux, les pieds à moitié dans l'eau sur des pierres affleurant le courant... Et il me réponds qu'il se méfie (décidément) car la semaine dernière c'est un détective qui le suivait et le prenait en photo dans ces déplacements... J'ai failli éclater de rire! Je l'ai rassuré, nous avons parlé de pêche, de train et il est parti. je ne sais pas s'il m'a cru...

Voilà pourquoi après ces deux aventures, je m'étonne toujours de voir des photographes passer à travers les gouttes. Je rappelle que j'ai 62 ans, j'ai toujours un gilet orange en bord de voie... Il va me falloir une sacré motivation pour retourner faire de la photo de trains... d'autant qu'avec la psychose du vol de cuivre, le photographe ferroviaire devient vite un coupable potentiel... lol!

A+lbert
avatar
videolf

Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 68
Localisation : Lons le Saunier 39
Emploi/loisirs : Retraité aimant les trains...
Humeur : D'humeur noire devant la c....rie, sinon ça va...
Date d'inscription : 11/12/2008

http://apnendelire.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez donc faire de la photo ferroviaire...

Message par Hélène le Jeu 31 Mar - 13:23

Bonjour Albert,

Ce que m'inspire ton histoire... c'est qu'on est toujours à la limite de...en équilibre sur le fil des circonstances de qui on rencontre etc...dans le monde de suspicion où l'on vit...

Et je crois que la meilleure réponse est le dialogue ,comme tu l'as démontré là...qui démonte les méfiances..Sauf si l'on tombe sur un obtus, cela va de soi... Suspect
Après on ne tombe pas non plus tous les jours sur un type comme ton pêcheur, qui se croit traqué par les services secrets...lol!

Ensuite ,selon les endroits, les choses sont plus ou moins facilitées, c'est évident..selon que tu fais partie de la Maison ou pas ( et certains auraient tendance à en faire une chasse gardée, moi j'ai droit parce que je travaille là...Ok mais si on va au bout de la logique, si tu travailles, tu n'es pas sensé prendre des photos, non ? et si tu ne travailles pas, tu n'es pas non plus sensé te trouver là...) ou parce que que tu connais des gens qui en font partie et peuvent t'y introduire et te rendre ainsi familier à ceux à qui tu auras affaire les fois prochaines, etc... Tant de choses jouent..

Même moi j'en bénéficie de ces aléas... Parce que même sans jamais aller sur un chemin SNCF interdit (sur le terrain d' une entreprise privée , ça m'est arrivé une ou deux fois, ne voyant personne à qui demander l'autorisation, c'est vrai ) mais même sur un quai de gare, on n'a théoriquement rien à faire là quand on ne prend pas le train... Or je vois bien que quand un agent m'aperçoit, ce à quoi j'ai droit, c'est un regard surpris... Shocked ben m.rde alors, une femme qui prend des trains en photos...voire au pire indulgent/condescendant , et ça s'arrête là...

Donc à chaque cas, sa solution je crois dans le dialogue lorsque c'est possible , en laissant tomber lorsque ça ne l'est pas, le tout en ne mettant jamais en jeu sa sécurité...

Et puis on peut se dire qu'au final, avoir du mal à faire des photos fait travailler l'imagination , et là où tous auront la même photo parce qu'agglutinés au même endroit, tu auras dû te décarcasser pour trouver un coin et un angle de vue que personne avant toi n'aura fait...alors le scoop... Wink Laughing

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez donc faire de la photo ferroviaire...

Message par videolf le Jeu 31 Mar - 15:36

Merci Hélène pour ton analyse.

C'est vrai que la discussion devrait l'emporter dans chaque cas un peu déroutant...Mais bon. Le plus simple est sans doute de ne pas se mettre en contravention...
Seulement là on touche certainement à ce qui fait le piment du métier de photographe et accessoirement celui du photographe amateur.
Car que ne feraient pas certains pour avoir la photo du siècle? Je ne parle pas de nos rares contributeurs de ce forum. Mais enfin, il est bon de les mettre en garde contre certaines dérives qui pourraient se retourner contre eux. Et mes exemples prouvent s'il en était besoin, que nul ne peut se considérer à l'abri des lois... à son encontre ou vis à vis d'autrui. Surtout dans le cas de mon pêcheur, qui a bien vu que je prenais des photos du fameux pont et qu'il était sans doute sur la photo...

A+lbert
avatar
videolf

Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 68
Localisation : Lons le Saunier 39
Emploi/loisirs : Retraité aimant les trains...
Humeur : D'humeur noire devant la c....rie, sinon ça va...
Date d'inscription : 11/12/2008

http://apnendelire.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allez donc faire de la photo ferroviaire...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum