TGV : facteur d'évasion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TGV : facteur d'évasion

Message par videolf le Mer 6 Avr - 21:32

Aujourd'hui, 6 avril 2011, de passage à Besançon, je me suis rendu au Jardin Botanique pour des photos diverses. Juste à côté, de l'autre côté du grillage, sont remisées les rames TGV. Et mon regard a été accroché par un reflet dans une petite vitre du train. Il n'en fallait pas plus pour que mon esprit gamberge. Je vous livre ici le résultat de mes élucubrations, qui n'ont rien à voir avec la photo de train traditionnelle (ça existe?).

Le train pour beaucoup est assimilé à l'évasion, la fuite vers les horizons nouveaux :



Qui n'a pas rêvé en voyant à travers la vitre défiler les arbres au bord des voies?



Ou encore surveillé le ciel bleu annonciateur de vacances chaleureuses et heureuses?



Oui mais voilà, qui parle d'évasion, doit avant tout franchir le grillage...



Il ne reste que le rêve...au bout des rails.

Toutes ces photos ont été détournées de leur aspect original, par traitement avec Lightroom 3.3.

Sans la venue de Renaud sur forum, je n'aurais peut être pas osé vous montrer cela.

A+lbert
avatar
videolf

Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 68
Localisation : Lons le Saunier 39
Emploi/loisirs : Retraité aimant les trains...
Humeur : D'humeur noire devant la c....rie, sinon ça va...
Date d'inscription : 11/12/2008

http://apnendelire.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TGV : facteur d'évasion

Message par Hélène le Jeu 7 Avr - 9:46

Bonjour Albert,

Sans la venue de Renaud sur forum, je n'aurais peut être pas osé vous montrer cela.

Pourquoi ? ... J'avoue que là je ne comprends pas... Il me semble , et je ne cesse de le répéter, qu'une des bases de ce forum est justement qu'il soit ouvert à tout ce qui fait le train, sans a priori ni esprit de chapelle par rapport à ce qui est montré...

Et cette rubrique est justement ouverte pour les créations, l'imaginaire quel qu'il soit et sans limites autres que celles de celui qui poste, autour du train...

Si tu prends ces photos là, c'est que ça a un sens dans ta démarche photographique, sans besoin de caution autre que la tienne, non ?...

Qu'on apprécie ou pas est secondaire... Je comprends que sur certains forums , tu puisses y penser, parce que les réactions seront...différentes... Ma devise aujourd'hui à ce niveau là est très zen ;-) : On récolte ce que l'on sème mais aussi selon l'endroit où on le sème et donc après , il ne faut pas s'en étonner ou en pleurer... Et c'est d'ailleurs par la vertu de cet adage que je ne sème plus qu'ici... lol!

Mais ici je veux qu'on puisse donner son avis, des conseils , discuter.....sans pour autant "tacler" l'autre , car je ne l'admettrai pas... C'est tellement pour moi une des bases de ce forum que ça me paraissait évident ... Apparemment pas tant que ça...


Pour en revenir à ton sujet, puisque tu apprécies d'avoir les avis sincères des autres, l'idée est jolie, la photo de l'arbre reflété originale, mais pour moi, la progression des photos ne suit pas ton texte, l'évolution d'un voyage possible que tu nous racontes , je ne la ressens pas dans tes photos où les mêmes arbres...
Mais simplement mon avis ... Wink

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: TGV : facteur d'évasion

Message par videolf le Jeu 7 Avr - 20:44

Merci Hélène de ton avis.

Tout d'abord pour répondre à ta première remarque, tu n'as pas à te poser de question sur l'ouverture de ton forum. Mais si tu me connais un peu, tu sais (voir mon blog) les problèmes relationnels que j'ai avec la photographie... Je pense que le fait d'avoir posté ces photos sur ton forum est quelque chose de positif, surtout pour moi.

Deuxièmement, en ce qui concerne la suite logique de mes photos, je suis d'accord avec toi. Mais il faut dire qu'à Besançon, avec des rames en stationnement, il est difficile à travers la photo, d'évoquer la mer ou une autre destination de vacances. Ce que je voulais , c'était surtout arriver sur ce grillage qui à mon sens, montre que beaucoup ne connaîtront jamais ces vacances dont le train véhicule ou a véhiculé l'image.

A+lbert
avatar
videolf

Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 68
Localisation : Lons le Saunier 39
Emploi/loisirs : Retraité aimant les trains...
Humeur : D'humeur noire devant la c....rie, sinon ça va...
Date d'inscription : 11/12/2008

http://apnendelire.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TGV : facteur d'évasion

Message par rino54 le Jeu 7 Avr - 22:29

Bonsoir,

Damned, à peine arrivée et c'est la zizanie !!! Décidément je suis maudit Wink

Plus sérieusement, je rejoins l'avis d'Hélène au sujet de cette série. C'est une répétition avec certains vues dont les cadrages sont parfois approximatifs. Mais je voulais surtout réagir à un propos précis : "Mais il faut dire qu'à Besançon, avec des rames en stationnement, il est difficile à travers la photo, d'évoquer la mer ou une autre destination de vacances." Et je serais tenté de répondre : " eh bien prends ce thème comme fil conducteur et travaille le pendant plusieurs mois, voir années". Pas besoin d'être obsédé par le sujet mais parfois en passant en gare, ici ou là, une photo. Et puis tu pourras ainsi faire évoluer ton regard, ton thème...

Comme beaucoup de photographes (moi y compris mais je me soigne Wink tu papillonnes sans vraiment avoir un fil conducteur dans tes photos. C'est quelque chose que François et moi avons essayé de promouvoir via Images & Trains : avoir une démarche. Certes nous ne sommes pas des "pros" mais cela ne nous empêche pas de chercher notre style, nos intérêts et de découvrir un peu de nous-même dans nos photos.

A bientôt,

Renaud

rino54

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: TGV : facteur d'évasion

Message par videolf le Jeu 7 Avr - 23:29

Merci Renaud de ton avis. Mais rassure toi, il n'y a pas ici de zizanie, surtout pasà cause de toi. Hélène et moi nous nous connaissons suffisamment par blogs interposés pour savoir ce que l'on peut se dire , c'est à dire tout.... Very Happy
Pour en revenir à cette série, dont les cadrages sont approximatifs, il faut savoir que j'étais derrière ce fameux grillage SNCF qui n'autorise guère la photo, j'étais en outre en équilibre précaire sur un muret, ce qui ne facilite pas non plus la prise de vue. Donc, je n'ai guère privilégié la prise de vue préférant tenté d'imaginer une histoire.
Bien gentil à toi de me proposer de garder un fil conducteur pendant des années...mais j'ai un âge qui ne me permet plus de conserver encore pendant vingt ou trente ans, un sujet pour le faire naître ultérieurement...

"Comme beaucoup de photographes (moi y compris mais je me soigne tu papillonnes sans vraiment avoir un fil conducteur dans tes photos. C'est quelque chose que François et moi avons essayé de promouvoir via Images & Trains : avoir une démarche. Certes nous ne sommes pas des "pros" mais cela ne nous empêche pas de chercher notre style, nos intérêts et de découvrir un peu de nous-même dans nos photos."

Je vais également réagir à cette phrase car j'ai l'impression de ne pas la comprendre. Papillonner signifie, dixit Larousse, passer constamment d'une chose ou d'une personne à une autre. Sur quelle base te fondes tu pour dire cela? Doit-on nécessairement avoir un style à soi en matière de photographie? Si c'est cela j'arrête tout de suite Laughing car je ne peux me résoudre à être le photographe des fleurs ou celui des portraits voire celui des trains... je préfère et de loin être éclectique.

Bien à toi

A+lbert
avatar
videolf

Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 68
Localisation : Lons le Saunier 39
Emploi/loisirs : Retraité aimant les trains...
Humeur : D'humeur noire devant la c....rie, sinon ça va...
Date d'inscription : 11/12/2008

http://apnendelire.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TGV : facteur d'évasion

Message par Hélène le Jeu 7 Avr - 23:43

Bonsoir,

Juste un petit apparté dans votre discussion...

Mais rassure toi, il n'y a pas ici de zizanie, surtout pas à cause de toi. Hélène et moi nous nous connaissons suffisamment par blogs interposés pour savoir ce que l'on peut se dire , c'est à dire tout...

Je pense que Renaud plaisantait, on se connait depuis suffisamment longtemps à présent , pour avoir aussi des discussions franches et je sais que s'il y a une chose qu'il déteste, c'est le statut d'icône Laughing ...et aucun risque ici... clown

Simplement, si on discute ici en toute sérénité, le forum est aussi lu par des personnes extérieures , alors je pense qu'il n'est jamais de trop de rappeler la philosophie de ce forum, qui est pour moi une de ces priorités...

Fin de la parenthèse... Wink

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: TGV : facteur d'évasion

Message par rino54 le Ven 8 Avr - 11:30

Bon matin !

Bien évidemment c'était sur un ton humoristique ... de constater qu'à peine arrivé ...

Je me permet d'abord de réagir à ce propos : "Bien gentil à toi de me proposer de garder un fil conducteur pendant des années...mais j'ai un âge qui ne me permet plus de conserver encore pendant vingt ou trente ans, un sujet pour le faire naître ultérieurement...". En demandant simplement : "pourquoi pas ?" Je ne connais pas ton âge et je n'ai jamais parlé de vingt ou trente années ! Récemment dans une conférence pour le Centre for Railroad Photography and Art, le photographe David Plowden (79 ans) a expliqué sa découverte de Photoshop, de la façon dont il reconsidérait la photographie. Il a même récemment publié un livre dont j'ai posté un extrait dans un autre post. Plus près de moi, je connais des personnes qui ont plus de 70 ans et qui vont effectuer leur premier "grand" voyage de leur vie et qui se sont mis à l'anglais.

Attention, je ne te juge pas, loin de moi cette idée. Ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas avoir peur d'approfondir certains sujets quelles que soient les raisons (l'absence de temps étant une autre raison de nepas vouloir faire une telle démarche). De par ce que je vis, je peux t'affirmer qu'il y a beaucoup à apprendre et à découvrir en faisant ceci (c'est le cas du noir & blanc pour moi).

Autre passage : "Doit-on nécessairement avoir un style à soi en matière de photographie? Si c'est cela j'arrête tout de suite car je ne peux me résoudre à être le photographe des fleurs ou celui des portraits voire celui des trains... je préfère et de loin être éclectique. J'ai utilisé le terme de style. J'aurais pu utiliser regard. Cela ne signifie nullement se borner à un thème ou un sujet unique. Lorsque l'on fait de la photographie au-delà de la simple photo souvenir, il est intéressant de connaître ou en tout cas recherche ce qu'est son style et son regard sur les choses. Je n'ai absolument rein contre l'éclectisme. Nous avons chacun notre propre chemin.

Lors d'une visite d'une galerie spécialisée à la photo de paysage en Tasmanie (The Wildenerss Gallery), j'ai pu apprécier les regards de plusieurs photographes sur la Tasmanie. La conception de cette galerie est une succession de salles carrées où chacune des salles étaient dédiée à un photographe particulier. En se plaçant au centre de la salle, un coup d’œil circulaire permettait d'embrasser l'ensemble des travaux. Certains photographes avaient une certaine unité alors que d'autres, ils n'y avait rien : de belles photos mais pas de fil conducteur ... d'âme. En regardant de près, ces derniers accumulaient diverses photos - toutes très bien réussies techniquement - des gros plans, des photos macros, des paysages, des animaux ... c'est ça que j'appelle papillonner.

A bientôt,

Reaud

rino54

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: TGV : facteur d'évasion

Message par videolf le Ven 8 Avr - 13:30

Re Renaud

rino54 a écrit:

Lors d'une visite d'une galerie spécialisée à la photo de paysage en Tasmanie (The Wildenerss Gallery), j'ai pu apprécier les regards de plusieurs photographes sur la Tasmanie. La conception de cette galerie est une succession de salles carrées où chacune des salles étaient dédiée à un photographe particulier. En se plaçant au centre de la salle, un coup d’œil circulaire permettait d'embrasser l'ensemble des travaux. Certains photographes avaient une certaine unité alors que d'autres, ils n'y avait rien : de belles photos mais pas de fil conducteur ... d'âme. En regardant de près, ces derniers accumulaient diverses photos - toutes très bien réussies techniquement - des gros plans, des photos macros, des paysages, des animaux ... c'est ça que j'appelle papillonner.

Renaud

C'est bien ce que j'avais cru comprendre... Very Happy mais il m'arrive aussi de développer (ou tenter avec plus ou moins de bonheur, la preuve avec l'évasion) un thème sur une dizaine de photos. Là, je pose mon regard.
D'ailleurs sur mon blog, il m'est revenu que c'était justement une certaine variété que beaucoup venait rechercher. Chaque jour apportant une autre façon de voir où de traiter un sujet. J'en ai conclu que pour beaucoup, il était lassant d'aller sur certains blogs pour y retrouver jour après jour, la sempiternelle fleur, le chien de Mamie ou encore la photo grand angle du dernier village traversé... Un peu ce que l'on retrouve sur les forums ferroviaires avec ces toujours même cadrages qui font dire aux uns et aux autres : belle photo...

Mais cela tu l'as compris depuis fort longtemps, à preuve ces photos que tu nous offres.

A+lbert

PS : J'ai 62 ans et encore tant à apprendre... car comme Gabin l'a chanté : "je sais qu'on ne sait jamais, mais ça, je le sais..."
avatar
videolf

Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 68
Localisation : Lons le Saunier 39
Emploi/loisirs : Retraité aimant les trains...
Humeur : D'humeur noire devant la c....rie, sinon ça va...
Date d'inscription : 11/12/2008

http://apnendelire.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: TGV : facteur d'évasion

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum