Et la musique alors.

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par videolf le Ven 23 Oct - 21:26

Bonsoir,
Ma méconnaissance de la langue de Shakespeare ne m'avait jamais fait prendre conscience du caractère ferroviaire de cette chanson. L'air me rappelle bien quelque chose, mais je n'étais pas un passionné des boites de nuit. Donc pas un grand souvenir...Et puis j'avais 10 ans de plus que toi Hélène, mes études étaient déjà loin ... Very Happy

Merci pour cette piqure de rappel

A+lbert
avatar
videolf

Masculin Nombre de messages : 1610
Age : 69
Localisation : Lons le Saunier 39
Emploi/loisirs : Retraité aimant les trains...
Humeur : D'humeur noire devant la c....rie, sinon ça va...
Date d'inscription : 11/12/2008

http://apnendelire.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Ven 23 Oct - 21:41

A vrai dire, pour le caractère ferroviaire moi non plus Laughing A l'époque , c'était la musique...les paroles bof...Alors plaisir de la retrouver...en chanson évoquant un train... Wink

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 60
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Dim 15 Nov - 9:11

La vidéo est superbe...





Art Mengo...

Il y avait dans une gare de banlieue
Un petit chef de gare amoureux,
Amoureux fou comme c'est curieux,
D'une voyageuse imaginaire

Il l'attendait les soirs d'hiver
Sur les quais transis et déserts
Sous la lumière des réverbères
Il l'attendait comme le bon Dieu

Les gens le trouvaient pas sérieux
Il ne sifflait qu'un train sur deux
Et souvent on faisait la queue
Quand il arrosait ses primevères

Partout il écrivait des vers
Pour son aimée imaginaire
Sur les billets, sur les horaires
Non mais rendez-vous compte un peu

Un jour on lui a dit "mon vieux
Tous les voyageurs sont furieux
On va te remplacer, ça vaut mieux"
Mais comme par extraordinaire
Est descendue d'un vieux train vert
Sa voyageuse imaginaire
Belle comme une pluie dans le désert
Et ils sont partis tous les deux
Partis comme deux vieux amoureux
Dans la douceur d'un chemin creux
Vers des pays un peu plus bleus
Où l'on ne sait rien des horaires

Depuis dans cette gare de banlieue
Tout est redevenu sérieux
Et plus personne ne fait la queue
Mais sur les quais, y a plus de primevères

Il y avait dans une gare de banlieue
Un petit chef de gare amoureux,
Amoureux fou comme c'est curieux,
D'une voyageuse imaginaire.

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 60
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Mar 24 Nov - 9:07

Gare de Lyon ( Enzo Enzo )

Gare de Lyon,
La rage aux talons,
Je m'dépayse les nerfs
En leur causant voyages.
Loin d'ici,
Ça m'f'rait du bien
Vu qu'j'ai rien
Comme les filles des pub
Qui n'manquent de rien.
Beautés à tout va,
Pyjama d'soie,
Gaga du chien.

Moi, sourire aux lèvres,
Tant que mes lèvres en sont tordues,
Je m'fais facile des amis dans la rue.
Plus ma jupe est fine, discrète ma vertu,
Plus j'économise pour qu'un jour on en parle plus.

Gare de Lyon,
La rage aux talons,
J'laisserais bien d'côté ma vie.
Elle est mal foutue.
Ça m'dirait d'avoir un train train,
De voir du pays, de cœur sur la main d'un chéri,
Sous la couverture,
Derrière le carreau,
Mes rêves au chaud.

Changement d'tableau.
C'est parti.
Enfin... To be.
Tak khaa tak khouuummm,
Par ici la belle vie,
Relever mes oreilles basses
Et que ça sourie.
J'dois bien avoir une étoile quelque part,
Hein, dis ???

J'crois qu'on paye de n'pas être pareil,
Que le restant de la couvée, j'en ai fait les frais
Mais j'aime pas les machines à tout,
L'uniforme des modèles à moues siliconnées,
Portables obligés, Kelly-croco
Et Wonderbra.

Un jour, sourire aux lèvres,
Tant que mes lèvres en seront fendues,
Je sauterai ma barrière et bien au-dessus,
Si ma jupe est fine, ma mémoire ténue,
Voyons, quelle importance, puisqu'on en parlera plus ?

La rage aux talons...

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 60
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Lun 7 Déc - 8:58

Je précise que je mets ici les chansons consacrées au train, que je les aime...ou pas ... Rolling Eyes


ORIENT EXPRESS
Sylvie Vartan

J'AI PASSE MA VIE A DANSER SUR UN FIL
QUI VA DE PARIS AUX FRONTIERES DE L'EXIL
J'AI GRAVE MON COEUR SUR UNE PLAGE DE VINYL
J'N'AI JAMAIS EU PEUR DES ROIS DES IMBECILES
J'AI BRULE MA VIE ET J'AI CASSE LE FIL
QUI VA DE VENUS AUX LUMIERES DE LA VILLE
J'AI LAISSE MON COEUR SUR UNE ILE AU SOLEIL
JE JOUE AU FLIPPER TOUTES MES HEURES DE SOMMEIL

J'AI DES SOUVENIRS LONGS COMME L'ORIENT-EXPRESS
J'AI DES SOUVENIRS BLONDS, BLONDS COMME LA TENDRESSE
J'AI DES SOUVENIRS GRANDS COMME UN OCEAN
J'AI DES SOUVENIRS FOUS D'UN AMOUR GEANT
J'AI DES SOUVENIRS LONGS COMME L'ORIENT-EXPRESS
J'AI DES SOUVENIRS BLONDS, BLONDS COMME LA TENDRESSE
J'AI DES SOUVENIRS COMME UNE MOITIE DE POMME
J'AI DES SOUVENIRS COMME LA VILLE DE ROME

J'AI PASSE MA VIE A DESSINER DES GESTES
SUR DES MELODIES COMME UNE MARIONNETTE
J'AI TRACE UN PONT DE MA VIE A TA VIE
QUI VA D'UNE CHANSON A CE QUE TU OUBLIES

ou encore Michèle Torr "pas bien dans sa vie"

{Refrain:}
C'est un enfant pas bien dans sa vie
Qui tourne la tête quand on lui sourit
Un p'tit garçon à côté d' son lit
Qui regarde passer les trains dans la nuit

C'est un enfant qui n' dit jamais rien
Qui cherche quelque chose ou quelqu'un
A qui raconter tous les voyages
Qu'il a faits dans ses livres d'images

Juste devant chez lui, y a un chemin de fer
Alors, il se colle tout contre la barrière
Il s'imagine passager solitaire
D'un train qui ferait le tour de l'Univers

{au Refrain}

Chez lui, y avait jamais de temps pour parler
Pour consoler ses pleurs ou pour l'écouter
Il entendait son père rentrer au matin
Chez lui, on savait qu' le bonheur était loin

Il cherchait dans le regard de ses parents
Le bleu qui colorait ses rêves d'enfant
Il aurait voulu y trouver un ailleurs
Un pays aussi grand qu' l'amour dans son cœur

{au Refrain}

Un jour, il est parti rejoindre ses rêves
A sauté dans le train qu'il admirait tant
On l'a retrouvé dans la gare de Genève
Ses parents avaient cru à un enlèvement

{au Refrain}

C'est un enfant perdu dans la vie
Qui rêve de connaître un pays
Où ses parents seraient réunis
Où leur amour bercerait ses nuits

{au Refrain}

C'est un enfant qui n' dit jamais rien
Qui cherche quelque chose ou quelqu'un
A qui raconter tous les voyages
Qu'il a faits dans ses livres d'images

des textes moyens, mais des mélodies plus que correctes
avatar
BB66231

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 11/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Lun 7 Déc - 16:30

Merci pourta contribution... La première, je ne m'en souvenais plus et celle de Michèle Torr, jamais entendu...Et puis comme je l'ai dit, le but de ce fil est la chanson qui parle de train , quoiqu'on pense de sa qualité... Wink

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 60
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par BB66231 le Mar 8 Déc - 14:09

bon
puisque la qualité littéraire ou/et musicale n'a pas d'importance
on va voir que ce n'est pas ce qui est le plus intéressant qui a eu le plus de succès
attention les yeux (et les oreilles !!)
on commence doucement avec Richard Anthony "et je m'en vais"

Dans ce train qui m'emmène loin
Je me demande pourquoi
Dans le bruit des roues
J'entends comme un écho de sa voix
Je sais qu'elle me mentait
Quand elle me disait qu'elle m'aimait
Et maintenant je l'ai quittée
Je m'en vais
J'avais quand je l'ai connue
Tant d'espoir dans le cœur
Mais j'ai bien compris qu'avec elle
Je n'aurais pas de bonheur
Quand l'autre soir je l'ai trouvée
Dans d'autres bras très fort serrée
Je n'ai pas pu le supporter,
Je m'en vais
Dans la vie quand on s'aperçoit
Qu'une fille ne vous aime plus
Il faut aller chercher ailleurs
L'amour qu'on a perdu
Et moi je sais que je vais découvrir
Un autre amour bien plus fort
Et si ce n'est pas pour demain
Eh bien ! je chercherai encore
Tant pis si tout est gâché
Une de perdue dix de retrouvées
Moi, je reprends ma liberté
Je m'en vais
Dans ce train qui s'en va là-bas
Mes souvenirs s'éloignent de moi
Je m'aperçois que je l'oublie déjà
Et je m'en vais, et je m'en vais

maintenant du texte moins bon et un succès un peu supérieur
avec le grand Henri

Dans mon fauteuil, je regardais
Le film à la télé
Un type nommé Jojo le Bouffi
Poursuivait la pauvre Suzy
Il la coinça près d'la scierie
Et très méchamment lui dit :
"Si tu m'donnes pas ton ranch, en moins d'deux
Je vais t'couper en deux"
Puis il l'empoigna
- Et alors ?
Ben, il la ficela
- Et alors ?
Il la mit sous la scie
- Et alors ? Et alors ?

{Refrain:}
Eh, eh, Zorro est arrivé
Sans s'presser
Le grand Zorro, le beau Zorro
Avec son ch'val et son grand chapeau

Mais bientôt j'ai pris la deuxième chaîne
Car un vieux schnock parlait
Charmante soirée, sur la deuxième chaîne
Ils passaient le même navet
Près d'une cabane Jo le Bouffi
Coinçait la pauvre Suzy
Et il lui disait :
"Donne-moi ton ranch, eh, poupée !
Ou j'te transforme en purée"
Puis il l'empoigna
- Et alors ?
Ben, il la ficela
- Et alors ?
Il mit le feu à la dynamite
- Et alors ? Et alors ?

{Refrain}

Mais moi j'en avais tellement marre
J'ai repris la première chaîne
Et devant mes yeux, mes yeux hagards
Se déroulait la même scène
Et Jojo, Jojo le Bouffi
Dans un sac fourrait Suzy
Disant :
"Donne-moi ton ranch, eh, boudin !
Ou j'vais t'balancer sous l'train"
Puis il l'empoigna
- Et alors ?
Ben il la ficela
- Et alors ?
Sur les rails il la fit rouler
- Et alors ?
Ben le train arrivait, les copains !
- Et alors ? Et alors ?

Eh, eh, Zorro est arrivé
Sans s'presser
Le grand Zorro, le beau Zorro
Avec son ch'val et son grand chapeau
Avec son flingue et son grand lasso
Avec ses bottes et son vieux banjo

Ah ! Ah ! Sacré Zorro, va !
Ah ah ah ah !

avec du texte encore pire mais en parodie de Jeanne Mas , voici les Charlots
http://www.wat.tv/audio/charlots-toot-toot-premiere-fois-135sh_130ya_.html
[ahom]

la mort dans l'air
village désert
tout seul c'est Gary Cooper

[hom hom]

[ahom]

les outlaws
qui veulent sa peau
arrivent ce matin très tôt
et Grace étouffe un sanglot,
elle sait qu'ils viennent pour le tuer,
que les colts sans pitié vont parler
juste à l'heure où le train en entrant dans la gare fera

{refrain}
[toot, première fois]
[toot toot, deuxième fois]
[toot toot, troisième fois]
[toot tooooooooot !]

{refrain}

le train sifflera trois fois
[tagada tagada tagada ahom]
[tagada tagada tagada ahom]

lèvres séchées
gorge nouée
sa main ne doit pas trembler

[ahom]

Gary s'avance
dans le silence
pour prouver son innocence
et Grace admire sa vaillance
mais elle a peur qu'on le blesse
car dans le lointain on entend le signal
de la locomotive qui siffle déjàààààààààààààà

{refrain}

qui siffle déjàààààààààààààààà

{refrain x3}

le train sifflera trois fois

[les voyageurs pour Yuma, quai numéro 5]

{parlé}
- dites-moi petite, vous avez déjà voyagé toute seule dans un compartiment avec cinq mecs comme nous ?
- non, c'est la toute première fois

- excusez-moi monsieur le contrôleur, est-ce que je suis bien dans le film avec Michèle Morgan ?
- pas du tout, vous êtes dans le film avec Gary Cooper et Grace Kelly
- ah ! Grace Kelly ! héhé… je connais très bien son frère Jean-Claude… quel skieur !

[premier service]
- moi voyez-vous, je préfère les voyages en train parce qu'en avion j'ai peur…
[premier service]
- ah bon ?
- bien sûr ça va plus vite, mais…
[premier service restauration]
- remarquez, ce que vous pensez des…
- écoutez, on ne me la fait pas… ça fait trois fois qu'il va aux toilettes, en dix minutes… trois fois… je suis allé derrière pour voir… eh bien monsieur, ça sentait le pot', c'est moi qui vous l'dit, ce monsieur là se défonce monsieur !

- évidemment, y'avait l'époque des compartiments… ça c'était bien l'époque des compartiments, c'était plus intime… tenez par exemple, les embouteillages pour sortir de Paris… ben le train c'est au centre de la ville… moi regardez, je suis monté gare de lyon…
- moi, mon mari, je l'ai rencontré dans un train… mon amant aussi, d'ailleurs…

- tiens, qu'est-ce que c'est là bas ?
- c'est un taureau qui baise une vache
- ah oui! c'est mignon…
vous pensez qu'on ne peut pas faire pire....
ben si avec l'adaptation par Rika zarai d'un grand prix eurovision
et ça a été disque d'or

Le train électrique
Le train à musique
Vient me chanter sa chanson et…
Ding a Dong !
Mon cœur se rappelle
La vie était belle
C'était un soir de Noël
Ding Ding Dong !

Ding a Dong, quelle fête !
Sifflant à tue-tête
Le petit train nous chantait son refrain
Ding a Dong en fanfare
En quittant la gare
Le petit train nous disait au revoir
Et Ding Ding Dong !

Je revois mon père
A genoux, par terre
Sous la table du salon et…
Ding a Dong !
C'est avec tendresse
Qu'il prend et redresse
Tous les rails et les wagons
Ding ! Ding ! Dong !

Ding a Dong, quelle fête !
Sifflant à tue-tête
Le petit train nous chantait son refrain
Ding a Dong en fanfare
En quittant la gare
Le petit train nous disait au revoir
Et Ding Ding Dong !

(Ding Ding Dong !
Ding Ding Dong !)

Quelquefois, je suis triste
Pourquoi es-tu si loin?
Mon petit train arrive dans un rêve
Doucement, chantant sa chanson
(Ding Dong ! Ding Dong !)
La chanson qui rappelle mon enfance
En fermant les yeux, c'est Noël

Le train électrique
Le train à musique
Vient me chanter sa chanson et…
Ding a Dong !
Demain c'est ma fête
Demain tu m'achètes
Le petit train qui fera
Ding ! Ding ! Dong !

Ding a Dong, quelle fête !
Sifflant à tue-tête
Le petit train chantera son refrain
Ding a Dong en fanfare
En quittant la gare
Le petit train nous dira au revoir
Et Ding Ding Dong !

Ding a Dong le temps passe
Ce soir je repasse
Dans le petit train
D'enfant, comme avant
Ding a Dong, quelle fête !
Sifflant à tue-tête
Le petit train chantera son refrain
Et Ding Ding Dong !

et le pire pour la fin comme quoi....l'égout et les couleurs
disque de platine s'il vous plait !!!

Somebody said, baby look in his eyes
My eyes adored him, and my body went wild
I got to get him, and I'll pay any price
Lord won't you hear me now
Colour him mine
Somebody told me, he's hotter than most
I'll dress in leather, so he freaks when we're close
I'll dye my hair so that it matches my clothes
Lord can't you understand
Colour him mine

Tchoo tchoo hold on the line
Standing in the rain
I'm waiting for you honey
Tchoo tchoo hold on the line
Painting on a dream
I'm gonna get you honey

What a night what a night
Maybe I'll see a new morning light
( Morning light )
Wake in his arms
On club number nine
( Oh right ! )

Tchoo tchoo hold on the line
Standing in a rain
I'm waiting for you honey
Tchoo tchoo hold on the line
Painting on a dream
I'm gonna get you honey

You make me feel like it's something unreal
You think I'm sexy but it's too big a deal
You'd rather drive around your automobile
Metalic blue the new
Colour for you
Just raise you hand like you did it before
I'll come to meet you and we'll do it some more
Anyway you want me I will get you for sure
Oh don't you hear me call
Colour him lord

Tchoo tchoo hold on the line
Standing in the rain
I'm waiting for you honey
Tchoo tchoo hold on the line
Painting on a dream
I'm gonna get you honey

What a night what a night
Maybe I'll see a new morning light
( Morning light )
Wake in his arms
On club number nine
( Oh right ! )
avatar
BB66231

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 11/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Mar 8 Déc - 16:14

Je découvre ces chefs-d'oeuvre...( sauf Zorro de Salvador )

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 60
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Dim 27 Déc - 21:19

Pour le clip


***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 60
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par BB66231 le Mar 29 Déc - 19:59

attention
images quasi uniques : c'est un TAJ (Train auto Jour) : à un moment on voit l'ombre du porte autos derrière
pour le reste chacun est juge
avatar
BB66231

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 11/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Mer 27 Jan - 14:25

Freight Train Nitro

They tell me what t'do, they tell me what t'say
They try t'tell me how t'live my life
Each-n-everyday they're walkin' over me
Gotta let go, gotta set me free

They don't care what's wrong or what's right or what's fair

Watch out world, ready or not
I'm like a Freight Train comin'
Full speed ahead I'll C U at the top-TOP

I'm like a freight train. I'm like a freight train comin'

Watch out world, ready or not
I'm like a F.T. comin'
Full speed ahead I'll C U at the top-TOP

They tell me what is wrong, they tell me what is right
They turn around the truth, then tell me not 2 (LIE)
Never turnin' back I'm goin' 4 it all or nothin'
I won't ever fall

Pre
Chorus