Et la musique alors.

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par rail cassé le Lun 29 Déc - 19:58

génial, génial, " tute la mousique ke j'aiiiiiiiiiiiiiime, elle vient de làaaaaaaa, elle vient ......................" Merci hélène.

rail cassé

Masculin Nombre de messages : 410
Age : 45
Localisation : Chamonix/Les Houches
Emploi/loisirs : Cheminot montagne ski
Humeur : Zen, mais ne réveillez pas le loup qui someille en moi
Date d'inscription : 24/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Mar 30 Déc - 7:09

Laughing De rien Laurent, contente que tu apprécies...Si d'autres souvenirs remontent, n'hésite pas...Je peux chercher sur le net les vidéo... Wink

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Jeu 1 Jan - 19:14

Le bonheur c'est malheureux
( Isabelle Adjani )

Ça fait chier que ça dure si peu
Le bonheur c'est malheureux
On en chie on en bave on en peut
Plus d'être malheureux
Le bonheur ça défonce
Comme une locomotive
A toute vapeur
Mais méfie-toi des aiguilleurs
Ça me tue ça m'achève mais j'en veux
Encore du malheureux
Ebloui on en croit pas ses yeux
D'être aussi malheureux
Le bonheur ça défonce
Comme une locomotive
A toute vapeur
Mais méfie-toi des aiguilleurs
On se lâche on s'attache on s'en veut
D'être à deux malheureux
Le constat de cette affaire c'est affreux
Le malheur c'est d'être heureux
Le bonheur ça défonce
Comme une locomotive
A toute vapeur
Mais méfie-toi des aiguilleurs
Ça fait chier que ça dure si peu
Le bonheur c'est malheureux
On en chie on en bave on en peut
Plus d'être malheureux
Le bonheur ça défonce
Comme une locomotive
A toute vapeur
Mais méfie-toi des aiguilleurs
Ça fait chier que ça dure si peu
Le bonheur c'est malheureux
On en chie on en bave on en peut
Plus d'être malheureux


http://fr.youtube.com/watch?v=cMW7HGs_Eyg

J'aime Adjani...pour toutes les raisons pour lesquelles généralement on ne l'aime pas... Wink

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Ven 2 Jan - 17:39

Ailleurs
( Jean-Louis Aubert )

Plus loin, un peu plus loin
Au delà des mers
Un peu plus loin
Mon coeur

Plus loin, un peu plus loin
Au delà des terres
Un peu plus loin
Ailleurs

Puisqu'on a pris le temps
On tiendra la distance
Puisqu'il y a des trains
Toujours en partance
Ce monde derrière le monde
Peut-être existe-t-il
Immobile

Il y a un monde ailleurs
Un monde ailleurs

Plus près, un peu plus près
Mon frère
Plus près, un peu plus près
Des barrières, des frontières
Puisqu'on a pris le temps
On tiendra la distance
Puisqu'il y a des trains
Cachés derrières nos trains
Ce monde derrière le monde
Peut-être existe-t-il
Immobile

Il y a un monde ailleurs
Ailleurs
Le voyage paraît-il
Peut se faire immobile
Je connais des diagonales
Qui transpercent des coeurs

Puisqu'on a pris le temps
On tiendra la distance
Puisqu'il y a des trains
On prendra notre chance
Ce monde derrière le monde
Peut-être existe-t-il
Immobile
C'est sûr

Il y a un monde ailleurs
Ailleurs
Un monde ailleurs

Un monde ailleurs
Demain
Rien n'importe moins que demain
Mon frère
Un monde ailleurs



***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Sam 3 Jan - 13:43

Scènes du train
( Carole Laure )

Une femme sort de la gare
Le train claque ses portières
Un bébé bâtard
Traverse les frontières
De pays sans maisons ni lumières

La mère plonge dans l'oubli d'une nuit inventée
Le contrôleur lit
Sans se préoccuper
Du petit voyageur sans destinée

Un enfant sans souvenirs
Un enfant qui dit toujours
Je voudrais faire demi-tour
Un mauvais calcul qu'il faut enfouir

Baby, reprends ce train
Berçant comme un refrain
Aucune mère ne m'a conçue
Seul le train ne m'a jamais exclue

Treize ans, voilà, c'est moi
Cherchant des alibis
Cherchant des qui
Des quand, des pourquoi
Dois-je rouler en train toute ma vie

Je rencontre une femme de talent
Je sais, lui dis-je que je veux tout
Faire, parler, rire comme vous !
Commence à séduire dès à présent

Dis-moi je t'aime ou mieux
Trompe-moi avec tes yeux
Ah, personne ne pourra forcer
Les murs d'acier de mon domaine privé

Un homme choisit sa place
S'enfonce dans son fauteuil
Nous sommes face à face
Un désir fugace
La nuit tombe et ses yeux me recueillent

Un frisson et mes tristes peurs
Dans ses bras, sans aucun bruit
Ont replongé dans l'oubli
Les freins crissent, le train stoppe, écrase une fleur

Toujours le même tableau
Un homme est sur ma peau
Ah, déjà je déteste ses mains
Le train claque ses portières, je suis loin !

Un enfant sans souvenirs
Un enfant qui dit toujours
Je voudrais faire demi-tour
Un mauvais calcul qu'il faut enfouir

Baby, reprends ce train
Berçant comme un refrain
Personne ne m'aura par le cou
Personne ne m'aura ni lui ni vous

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Sam 3 Jan - 13:53

Gare de Lyon ( Barbara)

Je te téléphone
Près du métro Rome.
Paris, sous la pluie
Me lasse et m'ennuie.
La Seine est plus grise
Que la Tamise.
Ce ciel de brouillard
Me fout le cafard

Car il pleut toujours
Sur le Luxembourg.
Y a d'autres jardins
Pour parler d'amour.
Y a la tour de Pise,
Mais je préfère Venise.
Viens, fais tes bagages.
On part en voyage.

J'te donne rendez-vous
A la gare de Lyon,
Sous la grand horloge,
Près du portillon.
Nous prendrons le train
Pour Capri la belle,
Pour Capri la belle,
Avant la saison.

Viens voir l'Italie
Comme dans les chansons.
Viens voir les fontaines.
Viens voir les pigeons.
Viens me dire "je t'aime"
Comme tous ceux qui s'aiment,
A Capri la belle,
En toutes saisons.

Paris, mon Paris,
Au revoir et merci.
Si on téléphone,
J'y suis pour personne.
J'vais dorer ma peau
Dans les pays chauds.
J'vais m'ensoleiller
Près des gondoliers.

Juste à l'aube grise,
Demain, c'est Venise.
Chante, Barcarolle,
J'irai en gondole.
J'irai, sans sourire
Au pont des Soupirs
Pour parler d'amour
A voix de velours.

Taxi, menez-moi
A la gare de Lyon.
J'ai un rendez-vous
Près du portillon.
Je vais prendre le train
Pour Capri la belle,
Pour Capri la belle
Avant la saison.

Passant par Vérone,
Derrière les créneaux,
J'vais voir le fantôme
Du beau Roméo.
Je vais dire "je t'aime"
A celui que j'aime.
Ce sera l'Italie,
Comme dans les chansons.
Taxi, vite, allons !
A la gare de Lyon...




***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Lun 5 Jan - 17:00

Barbara toujours...

AU REVOIR (Barbara )

Au revoir,
Nous étions bien ensemble,
Au revoir,
Ces liens qui nous assemblent,
Ne pourront pas se défaire, ce soir,
Dans cette gare,
Pour ce train qui part,

Au revoir,
Tu pars mais tu m'emportes,
Au revoir,
Il faut fermer les portes,
Où que tu sois, je serai cachée,
A l'ombre de toi,
A l'ombre de toi,

Il faudrait, il faudrait peut-être,
Que je te dise "reste",
Il faudrait, il faudrait peut-être,
Que tu me dises "viens, viens",

Au revoir,
Non, il n'y a personne,
Pour nous voir,
Qui se soucie en somme,
D'un homme qui prend son train, le soir,
Dans une gare,
Pour un autre part,

Au revoir,
Oui, je serai prudente,
Et ce soir,
Oui, c'est promis, je rentre,
Que dis-tu, oui, j'ai froid, je frissonne,
Mais c'est vrai,
Que c'est bientôt l'automne,

Il faudrait, il faudrait peut-être,
Que je te dise "reste",
Et tout changerait peut-être,
Si tu me disais "viens, viens",

Au revoir,
Mais qu'est-ce que tu racontes,
Au revoir,
Qu'il faut que je pardonne,
Si demain je recevais,
Une lettre de toi,
Une lettre de toi,

Me disant,
Me disant peut-être,
Tout à coup, je comprends,
Que tu m'avais quittée, peut-être,
Pour longtemps, très longtemps,
Oui,

Mais soudain, voilà que ton train démarre,
Nous n'avons pas eu le temps de nous dire,
Au revoir,
Nous étions bien ensemble,
Au revoir,

Les liens qui nous assemblent,
Au revoir, mon amour,
Au revoir, mon amour,
Au revoir, mon amour...

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Mer 7 Jan - 14:33

Locomotive d'or ( Claude Nougaro )

Locomotive d'or,
Aussi riche en pistons,
Aussi chargée d'essieux
Que de siècles un sépulcre,
Locomotive d'or,
Croqueuse d'un charbon
Plus fruité, plus juteux
Que l'est la canne à sucre,
Locomotive d'or,
Tchi ki kou tchi ki kou
Sans un soupçon de suie,
Sans une ombre de lucre,
Tu me fis visiter
Tes Congo, tes Gabon
Tes Oubangui-Chari,
Et tes Côte-d'Ivoire,
Où de blancs éléphants
M'aspergeaient de mémoire,
Locomotive d'or
Tchi ki kou tchi ki kou
Locomotive d'or,
Ka kan ka kan ka kan

Je reluquais le rail,
Assis sur ma valoche
Et l'horloge vaquait
Dans l'espace vaquant
Le silence avouait
Quelque chose qui cloche
Quand soudain retentit
La clameur de Tarzan
Quand soudain j'entendis
Un autre son de cloche,
Tu arrivais enfin
Du fond du cœur du temps,
Tes plumes de vapeur
Sur ta face de tigre,
Tes faisceaux de sagaies,
Tes boucliers de cuivre
Locomotive d'or
Ka kan ka kan ka kan

Locomotive d'or,
De bondir à ton bord
Me donna même joie
Qu'au sexe de la femme
Mon corps ne m'aidait plus
Qu'à survoler mon corps,
Ma chair devint esprit
Et mon âme tam-tam
Oui, oui, tam-tam d'âme,
Partout dedans! Dehors!
Et de toutes ses dents,
Succulente banane,
Kenny Clarke riait
Comme un enfant s'endort
Comme un enfant s'endort
Ayant vu un miracle,
Comme un enfant s'endort
Dans l'œuf ailé de Pâques
Dans l'amour tournoyant,
Locomotive d'or...

Tout le monde va descendre
Dans la gare divine,
Dans la gare divine
Le chef de gare est aimé,
Dans la gare divine
La locomotive d'or
Va souffler
Comme un enfant s'endort
La locomotive d'or
Comme un enfant s'endort
La locomotive d'or...

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Jeu 8 Jan - 17:25

Le train du nord ( Félix Leclerc )

Dans l'train pour Sainte-Adèle
Y avait un homme qui voulait débarquer
Mais allez donc débarquer
Quand l'train file cinquante milles à l'heure
Et qu'en plus vous êtes conducteur !

Oh ! dans l'train pour Sainte-Adèle
Y avait rien qu'un passager
C'était encore le conducteur
Imaginez pour voyager
Si c'est pas la vraie p'tite douleur

Oh ! le train du Nord !
Tchou, tchou, tchou, tchou,
Le train du Nord
Au bord d'un lac, des p'tites maisons
Ça vire en rond...

Le train du Nord
C'est comme la mort
Quand y a personne à bord

Oh ! le train pour Sainte-Adèle !
En montant la côte infidèle
Le conducteur et puis l'chauffeur
S'sont décidés à débarquer
Et l'train tout seul a continué

Oh ! Le train pour Sainte-Adèle
Est rendu dans l'bout d'Mont-Laurier
Personne n'a pu l'arrêter
Paraîtrait qu'on l'a vu filer
Dans l'firmament la nuit passée

Oh ! le train du Nord
Tchou, tchou, tchou, tchou,
Le train du Nord
A perdu l'Nord
Rendu d'l'aut' bord
Le train du Nord
A perdu l'Nord

Pis c'est pas moi qui va l'blâmer
Non, non, non !

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par BLY6528 le Ven 9 Jan - 21:00

J'en ai un, ce n'est pas une chanson, mais une musique.
C'est "les chants magnétiques" de Jean Michel JARRE.
A un moment, on a l'impression que le train est en train de rentrer dans la pièce.

A+

BLY6528

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 47
Localisation : Yvelines ( 78 )
Emploi/loisirs : Pousse mulots Matra
Date d'inscription : 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Ven 9 Jan - 21:18

Merci, je ne connaissais pas ...

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par BLY6528 le Ven 9 Jan - 21:44

Jean Michel JARRE a également composé "Orient Express"

BLY6528

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 47
Localisation : Yvelines ( 78 )
Emploi/loisirs : Pousse mulots Matra
Date d'inscription : 01/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Sam 10 Jan - 17:50

Une des plus belles de Jean Ferrat

Nuit et brouillard

Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers
Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés
Qui déchiraient la nuit de leurs ongles battants
Ils étaient des milliers, ils étaient vingt et cent

Ils se croyaient des hommes, n'étaient plus que des nombres
Depuis longtemps leurs dés avaient été jetés
Dès que la main retombe il ne reste qu'une ombre
Ils ne devaient jamais plus revoir un été

La fuite monotone et sans hâte du temps
Survivre encore un jour, une heure, obstinément
Combien de tours de roues, d'arrêts et de départs
Qui n'en finissent pas de distiller l'espoir

Ils s'appelaient Jean-Pierre, Natacha ou Samuel
Certains priaient Jésus, Jéhovah ou Vichnou
D'autres ne priaient pas, mais qu'importe le ciel
Ils voulaient simplement ne plus vivre à genoux

Ils n'arrivaient pas tous à la fin du voyage
Ceux qui sont revenus peuvent-ils être heureux
Ils essaient d'oublier, étonnés qu'à leur âge
Les veines de leurs bras soient devenues si bleues

Les Allemands guettaient du haut des miradors
La lune se taisait comme vous vous taisiez
En regardant au loin, en regardant dehors
Votre chair était tendre à leurs chiens policiers

On me dit à présent que ces mots n'ont plus cours
Qu'il vaut mieux ne chanter que des chansons d'amour
Que le sang sèche vite en entrant dans l'histoire
Et qu'il ne sert à rien de prendre une guitare

Mais qui donc est de taille à pouvoir m'arrêter ?
L'ombre s'est faite humaine, aujourd'hui c'est l'été
Je twisterais les mots s'il fallait les twister
Pour qu'un jour les enfants sachent qui vous étiez

Vous étiez vingt et cent, vous étiez des milliers
Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés
Qui déchiriez la nuit de vos ongles battants
Vous étiez des milliers, vous étiez vingt et cent


***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Dim 11 Jan - 9:33

Le même thème des trains...du pire...

Le Petit Train (Les Rita Mitsouko )

Le petit train
S'en va dans la campagne
Va et vient
Poursuit son chemin
Serpentin
De bois et de ferraille
Rouille et vert de gris
Sous la pluie

Il est beau
Quand le soleil l'enflamme
Au couchant
à travers champs

Les chapeaux
Des paysannes
Ondulent sous le vent
Elles rient
Parfois jusqu'aux larmes
En rêvant à leurs amants

L'avoine est déjà germée
As-tu rentré le blé?
Cette année les vaches ont fait
Des hectolitres de lait

Petit train
Où t'en vas-tu?
Train de la mort
Mais que fais-tu?
Le referas-tu encore?

Personne ne sait ce qui s'y fait
Personne ne croit
Il faut qu'il voit
Mais moi je suis quand même là

Le petit train
Dans la campagne
Et les enfants?
Le petit train
Dans la montagne
Les grands-parents
Petit train
Conduis-les aux flammes
à travers champs

Le petit train
S'en va dans la campagne
Va et vient
Poursuit son chemin
Serpentin de bois, de ferraille
Marron et gris
Sous la pluie

Reverra-t-on
Une autre fois
Passer des trains
Comme autre fois?
C'est pas moi qui répondra

Personne ne sait
Ce qui s'y fait
Personne ne croit
Il faut qu'il voit
Mais moi je suis quand même là

Petit train
Où t'en vas-tu?
Train de la mort
Mais que fais-tu?
Le referas-tu encore?

Reverra-t-on une autre fois
Passer des trains comme celui-là?
C'est pas moi qui répondra

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Lun 12 Jan - 7:45

Deux chansons de Julien Clerc

Les Fleurs Des Gares

Je t'aime crème
Je t'aime noir
Je t'aime au rouge
Du désespoir

Je t'aime gris
Je t'aime au soir
Et je t'aime au blanc
De l'espoir

Je t'aime crème
Je t'aime noir
Je t'aime jusqu'au
Dernier comptoir

Je t'aime blonde
Pour ce soir
Je t'aimerai brune
À un autre bar

{Refrain:}
Les fleurs des gares
Ont des couronnes de suie
Du fond des gares
Partent des grands trains fleuris
Dans la nuit
Les fleurs des gares s'ennuient
Puis je titube
Puis il est tard
Je t'aime au zinc
Des boulevards

Je t'aime terre
Je t'aime boue
Et jet'aimerai
Jusqu'au bout

Je t'aime sur la glace
Presque à genoux
Et au coeur d'un grog
Qui bout

Je t'aime au noir
De ton retard
Je t'aime au rouge
Du désespoir


Le prochain train

Je prendrai le prochain train
Qu'on entend siffler au loin
Pour rejouer sur ton terrain.
J'arrive par le prochain train.

Je prendrai le prochain train,
Express vers New Orléain,
Le long du lac Ponchartrain.
J'arrive par le train prochain.

Je dirai au contrôleur :
"Tenez, compostez mon coeur
Qui bat à toute vapeur."
Pourvu qu'on arrive à l'heure.

Je pourrais tout aussi bien,
Comme Kerouac ou Bob Dylain,
Prendre vers New Orléain,
L'autoroute soixante et un

Mais pour qui sent en son sein
L'amour qui l'attend au loin
Et ne rentre pas en vain,
Rien ne vaut le prochain train.

Donc, prélasse-toi dans ton bain.
Mets-toi sur ton trente et un.
Ta mère couch'ra les gamins.
J'arrive par le prochain train.

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Jeu 15 Jan - 14:16

Au pays des mangas...

Romancing Train Move

Romancing Train, you'll hear the whistle again,
Bring all your pains, yeah, it's tonight
Soshite tabi wa hajimaru kimito futari dokoka e
Trance euro express hashi ri saru toori tsugiru yakei ni
Moo to kokoro kikasete hitomi to ji te yo wasete
Futari da ke o tsureteku ai dake tsu re te tabi tatsu

Hey come join the express

Romancing train, bring all the pain tsukare ta so no kokoro o
Romancing train, whistle again yasashiku daitekureru
Ai ga koko ni arukoto
(Bring all the tears and pain right now bring it out)
Meru made mimi motode sasayaiteite

Moonlight terasu fuka yoru no tachikomeru hikui i kuraudo
Kono te nobase ba todokisou tsuki mekete maiagaru ho do
Yeah yawaraka ni meru kimi okosanaiyou nimekuru
Peipaa baaku furui koiba tsuduri ra re ta kuchi mansu

Koko o kata niu zumeru on kasa gatsu tawaru
Trance euro express kono ai wa sotto mamoru rareteiru
Yume no you na shinjitsu kanaderareta senritsu
Tomenaide konomamade kiteki o yoru ni nokoshite
Hey come and join the express

Romancing Train, Bring all the pain naga re ta sono memidamo
Romancing train, whistle again tsutsu mare ii sareteku
Ai wa koko ni ikiteru
(Bring all the tears and pain right now bring it out)
Futari kiri yoruke made yurarete itai
(Bring all the tears and pain oh yeah romancing train)

Wow wow romancing train goin' up goin' down
Makes me forget my pain la-la-la la-la-la
(You'll hear the endless of refrain)
Wow wow romancing train goin' up goin' down
(You'll hear the endless of refrain)
Makes me forget to cry my love is in express

Soshite kimi to futari kiri samayou monogatari
Kono tabi ji shuten ni maataru mono kon wasuretai
Yumi o kanae ru michi nori sono regai koso ka tsuyoshii kagayaku ki
Saa memida mo tsurete kou Romancing train

Romancing Train
Romancing Train, Bring all the pain tsukare ta sono kokoro o
Romancing Train, whistle again yasashi shiku daitekureru
Romancing Train, Bring all the pain susundei yuku yuu ga ni
Romancing Train futari wa utsu kashi sa o motomete
Ai wa yume o miteiru
(Bring all the tears and pain right now bring it out)
Konomamadetadasotto me raseteite
(Bring all the tears and pain oh yeah romancing train)


Romancing Train

Romancing Train, tu entendras à nouveau le sifflement,
Amène toutes tes souffrances, oui, c'est ce soir.

Alors, le voyage à tes côtés commence, nous dirigeant quelque part,
Le Trans Euro Express roule dans le paysage nocturne.
Laisse-moi écouter ton coeur, fermer les yeux et être absorbée,
Nous ne sommes que tous les deux, ce voyage est rempli d'amour.
(Eh, viens rejoindre l'express)

Romancing Train, amène toute ta souffrance... Ton coeur fatigué
Romancing Train, siffle à nouveau... Sera gentiment étreint.
L'amour est ici.
(Amène toutes tes larmes et ta souffrance maintenant)
Chuchote-les dans mon oreille jusqu'à ce que je m'endorme.

Les bas nuages cachent la lumière de la lune.
Je peux comme les toucher en tendant les bras, jusqu'à les traverser.
Oui, je tourne doucement les pages, pour ne pas te réveiller,
Un livre de poche, un roman composé de vieux mots.

Ta chaleur coule en moi lorsque je me pose sur ton épaule.
Notre amour est doucement protégé par le Trans Euro Express.
Cette réalité, semblable à un rêve, est une mélodie,
Ne la laisse pas se terminer, laisse le train siffler dans la nuit.
(Eh, viens rejoindre l'express)

Romancing Train, amène toute ta souffrance... Les larmes qui coulent
Romancing Train, siffle à nouveau... Seront enveloppées et soignées.
L'amour vit ici.
(Amène toutes tes larmes et ta souffrance maintenant)
Je veux être bercé jusqu'à l'aube, seule avec toi.
(Amène toutes tes larmes et ta souffrance, oh oui, Romancing Train)

Wow wow, Romancing Train, allant vers le haut, vers le bas,
Fais-moi oublier ma souffrance, la-la-la la-la-la...
(Tu entendras l'infini du refrain)
Wow wow, Romancing Train, allant vers le haut, vers le bas,
(Tu entendras l'infini du refrain)
Fais-moi oublier de pleurer, mon amour est dans l'express.

Maintenant, il n'y a plus que nous deux dans ce conte.
Je veux oublier ce qui attend à la dernière station de ce voyage.
Le voyage peut réaliser nos rêves, ton souhait brille fort.
Viens, amène même les larmes, Romancing Train.

Romancing Train
Romancing Train, amène toute ta souffrance... Ton coeur fatigué
Romancing Train, siffle à nouveau... Sera gentiment étreint.
Romancing Train, amène toute ta souffrance... Nous cherchons la beauté
Romancing Train, siffle à nouveau... Dans la profonde élégance.
L'amour est en train de rêver.
(Amène toutes tes larmes et ta souffrance maintenant)
Laisse-moi juste dormir doucement, comme ça.




***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Sam 17 Jan - 13:21

Le train de nuit ( Henri Tachan )

Un train de nuit, c'est déjà la province,
Un train de nuit, c'est déjà Quimperlé,
Les gens roupillent et les grosses roues grincent,
Comme sous le vent un vieux coq de clocher,
Y a rien à boire : la nuit, on ne boit pas,
On dort fiston, comme au village éteint,
Où, dans les lits de chêne, sous leurs draps,
Les hommes ronflent en rêvant de putains

Un train de nuit, c'est une chambre d'hôtel,
Un train de nuit, ça a un air provisoire,
Tu ne sais plus si dehors c'est la grêle,
Si c'est la pluie ou si c'est le brouillard,
Y a rien à dire : la nuit, on ne dit rien,
On dort, fiston, et dans cette sale nuit,
Y a pas un chat, pas une femme, pas un chien,
Qu'un insomniaque, qui gribouille à minuit

Un train de nuit, c'est la p'tite mort-couchettes,
Les arrêts-cimetière, la campagne-tombeau,
Un train de nuit, c'est des paysages bêtes,
Des champs tout noirs, où y a même plus d'corbeaux,
Y a rien à faire : la nuit, on est inerte,
Tu sais, fiston, c'est pareil que la vie,
Où l'on chemine, le long de rues désertes,
Désertes, comme les couloirs d'un train de nuit.

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Dim 18 Jan - 7:39

Le Train de Sept Heures (Romain Didier )

Un train sur ses boggies
Me ramène au logis
En courant sur les rails
A travers la grisaille
J'ai tout fait comme il faut
J'ai fini ma journée
Je n'ai pas fait défaut
J'ai payé ma tournée
Je rentre à petits pas
Par le train de sept heures
Qui m'amène au repas
D'un train de sénateur
Un moment de répit
Quand s'éloigne le quai
Et Mickey en képi
Poinçonne mon billet

Je vois bien que dehors
Tout semble un peu figé
Des oiseaux sans ressort
Font semblant de bouger
Des nuages mal peints
Survolent le décor
La forêt de sapins
N'est pas vraiment raccord
Je rentre à petits pas
Par le train de sept heures
Qui m'amène au repas
D'un train de sénateur
Le fin mot de la vie
Est resté bien caché
Les blés fous en épis
Finissent toujours fauchés

Je grignote le monde
A petites bouchées
Comme les moutons tondent
Et puis vont se coucher
Au milieu d'une faune
Me ressemblant peut-être
Je regarde mon clone
Assis, côté fenêtre
Je rentre à petits pas
Par le train de sept heures
Qui m'amène au repas
D'un train de sénateur
Le train auto-moteur
Commence à ralentir
La voix du haut-parleur
Me suggère de sortir

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Dim 25 Jan - 8:47

Y a toujours un train
( Hugues Aufray )

Y a toujours un train
Qui part quelque part
Y a toujours une gare
Un couloir sans fin
Un quai de chagrins
Quand on se sépare

Quand on casse un verre
On dit qu'un marin
Vient de se noyer
Les amours brisés
Vont se naufrager
Dans l'océan des adieux

Un voilier blessé
Vient de se coucher
Sous les coups du sort
Une fille change de bord

Au bout de la nuit
(Y a toujours un train)
Un cargo s'enfuit
(Qui part quelque part)
Dans le souvenir
(Y a toujours une gare)
une fille chavire
(Quand on se sépare)

Y a toujours un train
Au sud ou au nord
Y a toujours un port
Un hôtel sans nom
Une pauvre chanson
Quand l'amour est mort

Y a toujours un train
Un bar de cafard
Y a toujours un phare
Une main tendue
Un sourire perdu
Quand on se sépare

Au vent du passé
Une page est tournée
Au fond d'une impasse
Une ombre s'efface

Au coin d'une rue
(Y a toujours un train)
Une fleur perdue
(Au sud ou au nord)
Au bout du trottoir
(Y a toujours un port)
Une voie sans espoir
(Quand l'amour est mort)

Y a toujours un train
Loin à l'horizon
Toujours un avion
Une place vide
Un grand ciel humide
Quand les rêves s'en vont

Y a toujours un train
Qui part quelque part
Y a toujours une gare
Un couloir sans fin
Un quai de chagrins
Quand on se sépare

Quand on casse un verre
On dit qu'un marin
Vient de se noyer
Les amours brisés
Vont se naufrager
Dans l'océan des adieux

Y a toujours un train
Qui part quelque part
Y a toujours une gare
Un couloir sans fin
Un quai de chagrins
Quand on se sépare

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Mar 27 Jan - 14:24

Nuages ( Yves Montand )
Paroles: Jacques Larue. Musique: Django Reinhardt 1942


{Refrain:}
Lentement dans le soir
Le train s'en va
Sur le quai son mouchoir
S'enfuit déjà
Dans la glace comme un songe
Le mur gris de sa maison
Sous le jour qui s'allonge
S'estompe à l'horizon
En passant il semble dire
Un triste adieu
Et tout ce que j'aimais
Lorsque le train vire
Dans un flot de fumée
S'efface à jamais

Le cœur empli de fièvre
Un jour croyant trouver l'amour
On fait un beau rêve
Mais l'orage emporte votre bonheur
Le beau roman s'achève
Et serrant votre cœur

{au Refrain}

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Jeu 29 Jan - 19:35

On A Train Eskobar

I'm on a train
watching this fire
just like a plane
it could take us higher

wish you were here
with me and this fire
we'd keep you warm
you'd never feel tired

I'm on a train it's insane
I'm on a train

on a train watching these skies
that's where the plane took us high

I'm saying
be a man take a stand
show me what you got in your hand
if you wanna be the one
show that girl what you're made of
take it from the start til end
but you just don't know where to stand
if you want to come aboard

I'll be on a train it's insane
and the wind sand grains
and all entertainment fails
I'm on a train

Dans Un Train

Je suis dans un train
A regarder ce feu
Juste comme un avion
Il pourrait nous emmener plus haut

J'aimerais que tu sois là
Avec ce feu et moi
On te garderait au chaud
Tu ne te sentirais jamais fatiguée

Je suis dans un train
C'est insensé
Je suis dans un train
(...)




***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Ven 30 Jan - 17:46

Downbound Train Bruce Springsteen

I had a job, I had a girl
I had something going mister in this world
I got laid off down at the lumber yard
Our love went bad, times got hard
Now I work down at the carwash
Where all it ever does is rain
Don't you feel like you're a rider on a downbound train
She just said "Joe I gotta go
We had it once we ain't got it any more"
She packed her bags left me behind
She bought a ticket on the Central Line
Nights as I sleep, I hear that whistle whining
I feel her kiss in the misty rain
And I feel like I'm a rider on a downbound train

Last night I heard your voice
You were crying, crying, you were so alone
You said your love had never died
You were waiting for me at home
Put on my jacket, I ran through the woods
I ran till I thought my chest would explode
There in the clearing, beyond the highway
In the moonlight, our wedding house shone
I rushed through the yard, I burst through the front door
My head pounding hard, up the stairs I climbed
The room was dark, our bed was empty
Then I heard that long whistle whine
And I dropped to my knees, hung my head and cried

Now I swing a sledge hammer on a railroad gang
Knocking down them cross ties, working in the rain
Now don't it feel like you're a rider on a downbound train


Un Train Qui S'enfonce

J'avais un boulot, j'avais une copine
Monsieur, j'avais quelque chose qui allait bien dans ce monde
J'ai été licencié de la scierie
Notre amour se détériorait, les temps devenaient durs
Maintenant je travaille au lavage de voitures
Où tout ce qui se passe c'est la pluie
Ne te sens-tu pas comme un cavalier sur un train qui s'enfonce ?


Elle a juste dit "Joe, je dois partir
On l'a eu une fois, on ne l'aura plus jamais"
Elle a fait ses bagages m'a laissé derrière
Elle a acheté un ticket à la gare centrale
La nuit alors que je dormais, j'ai entendu ce sifflet gémissant
J'ai senti son baiser dans la pluie brumeuse
Et je me sens comme un cavalier sur un train qui s'enfonce

(...)



***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Dim 1 Fév - 14:41

Take the A Train Duke Ellington


You must take the a train
To go to sugar hill way up in harlem
If you miss the a train
Youll find you missed the quickest way to harlem
Hurry, get on, now its coming
Listen to those rails a-thrumming
All aboard, get on the a train




***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Lun 2 Fév - 18:48

Train Vilain Pingouin

J'me lève à chaque matin mais j'suis pas sûr que c'est moi
J'aime autant pas y penser, ca fait longtemps qu'j'ai compris;

Qu'on passe à travers sa vie à coups de journées
La seule chose qu'on veut garder c'est l'droit de rever
La gourmandise des uns fait la famine des autres
Pis on s'met à chialer quand cette famine c'est la notre!

Quand on regarde vers son passé
On s'rend compte qu'y a rien à oublier
Mais on a peur de s'avancer
Et on se laisse enraciner

Parce qu'on passe à travers sa vie à coups de journées
La seule chose qu'on veut garder c'est l'droit de rever
La liberté des uns devient la prison des autres
Pis on s'met à chialer quand cette prison c'est la notre!

Un jour je vais sauter sur un train
Et disparaître au bout du chemin
Ou p't'etre meme embarquer sur un radeau
Et ceux qui pensent que j'vais m'noyer,
Oublient qu'j'ai appris à nager!

Quand la femme se lève le matin
Elle r'connaît plus son mari
Elle r'connaît plus l'homme qui est en lui
Celui qu'y a longtemps l'avait séduite

Parce qu'il passe à travers sa vie à coups de journées
La seule chose qu'il veut garder c'est l'droit de rever
La rage de vivre des uns fait souvent faiblesse à d'autres
Pis on s'met à chialer quand cette faiblesse c'est la notre!

Un jour je vais sauter sur un train
Et disparaître au bout du chemin
Ou p't'etre meme embarquer sur un radeau
Et ceux qui pensent que j'vais m'noyer,
Oublient que j'ai appris à nager!


J'aime bien la video...


***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Hélène le Jeu 5 Fév - 8:57

Quand on pense en musique classique à une composition qui évoque parfaitement le rythme du train , une oeuvre vient à l'esprit, dont a parlé Albert, la célèbre Symphonie d'Arthur Honegger Pacific 231...Il suffit de voir dans le post correspondant, comme elle illustre parfaitement la vidéo...

Eh bien dans la musique moderne, il y a aussi une composition qui colle parfaitement au train , il suffit de regarder le clip pour voir à quel point les images correspondent...

Star Guitar de Chemical Brothers



***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et la musique alors.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum