Sébastiao Salgado

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Lun 7 Oct - 20:46

Bonjour,

Je viens de voir sur Arte une émission où était invité un autre grand du photojournalisme Sébastiao Salgado. Au niveau du personnage, j'ai juste envie de dire qu'on ne fait pas du photojournalisme par hasard . Ces gens là ont un sens profond de l'humain.



Au niveau du talent et de son travail toujours en noir et blanc, il n'y a plus rien à dire , juste à regarder , je crois. Dommage, son livre "Les cheminots"  n'est plus trouvable qu'à un prix ahurissant



Et justement à ce propos si je vous en parle, c'est parce que pour ceux passant par Paris , il y a une exposition à voir ... http://www.mep-fr.org/evenement/sebastiao-salgado-2/



Et enfin pour tous les autres, parce que son livre Génésis qui vient de sortir est un véritable monument et une merveille  pour un prix très très accessible ( suffit de se priver d'autre chose clown )






J'aime de plus en plus  les photographes Smile

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Lun 7 Oct - 23:06

Et coïncidence, il y avait ce soir sur France Ô la diffusion d'un film magnifique sur le journalisme de guerre "The Killing Fields " ( La déchirure ) de Roland Joffé .

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par CHRISTIAN 6517 le Mar 8 Oct - 21:07

Bonsoir,
En effet le livre "Les cheminots" est sorti à la mi 89. A cette époque le CE de la SNCF en faisait la promotion. Je l'ai acheté, il y a de superbes images NB. Je ne sais pas si on peut encore le trouver au CE, car je crois que c'est à la demande de celui-ci qu'il a fait les photos (cette affirmation est à confirmer). Si je le peux, j'irai voir son expo à Paris. Ce bouquin "Genesis", on le trouve où? A l'expo peut-être? Vu la qualité des photos dans "Cheminots", j'imagine "Genesis"; en NB je suppose. Je trouve qu'il a un regard très humain, j'avais vu d'autres photos de lui.
Bonne soirée,
Christian

CHRISTIAN 6517

Nombre de messages : 657
Localisation : ALENCON
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par CHRISTIAN 6517 le Mar 8 Oct - 21:23

Pour revenir au livre "Les cheminots" de Sebastiao Salgado, je viens de le voir à 360€ sur un site internet. Comme dit Hélène, un prix ahurissant. Je n'ai pas regardé ailleurs.
A bientôt,
Christian

CHRISTIAN 6517

Nombre de messages : 657
Localisation : ALENCON
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Mar 8 Oct - 21:31

Bonsoir Christian,

Et encore tu as dû trouver le moins cher...Je l'ai vu jusqu'à 700 euros Rolling Eyes  C'est un livre qui avait été commandé par le comité d'entreprise, je crois et j'ignore comment d'exemplaires en ont été tirés, mais on dirait qu'il y en a qui sont en train de faire leur belle petite spéculation...ironique 

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par CHRISTIAN 6517 le Mar 8 Oct - 22:26

A l'époque où je l'ai acheté (en Francs), je ne me souviens plus du tout combien je l'ai payé, 35 frs peut-être. En effet, il y en a qui font une sacrée plus value!!! Je n'ai pas envie de faire de plus value, car je le garde. Mais alors 700 euros......... aie, aie, aie.
Bon, restons sur terre.
Bonne soirée,
Christian

CHRISTIAN 6517

Nombre de messages : 657
Localisation : ALENCON
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Mer 9 Oct - 14:03

http://www.abebooks.fr/servlet/SearchResults?isbn=9782950383105&n=100121503&cm_sp=mbc-_-9782950383105-_-used

Et sur emachin 700 € signé par l'auteur Cool 

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par CHRISTIAN 6517 le Mer 9 Oct - 15:45

Pour pratiquer des prix pareils, il doit être sacrément recherché. C'est peut-être aussi un livre qui est appelé encore à se vendre à prix d'or dans quelques années, voire dizaines.
Bonne fin de journée,
Christian

CHRISTIAN 6517

Nombre de messages : 657
Localisation : ALENCON
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Mer 9 Oct - 17:31

Bientôt tu seras obligé de garder le tien dans un coffre-fort ...clown Laughing

Bonne soirée aussi

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Jeu 10 Oct - 11:50

Re,

En tout cas , moi je me suis fait mon cadeau de Noël  Smile avec Génésis et je ne regrette pas . Il vient d'arriver et je n'ai qu'un mot pour ce livre : somptueux !

Seule question : Mais où je vais bien pouvoir ranger un pavé pareil, j'ai déjà rempli mes armoires avec mes livres faute de place ailleurs...scratch Laughing 

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par rino54 le Jeu 10 Oct - 18:24

Bonsoir,

http://www.taschen.com/pages/en/catalogue/photography/all/02613/facts.sebastio_salgado_genesis.htm

En effet il prend de la place ... mais 3000€ tu as gagné au loto ou quoi Wink

A plus,

Renaud

rino54

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Jeu 10 Oct - 19:21

Bonjour Renaud,

Je n'y joue pas  Wink et je parle de la version accessible en taille même si déjà un beau pavé et surtout en prix sortie pour le grand public..

http://www.taschen.com/pages/fr/catalogue/photography/all/05767/facts.sebastio_salgado_genesis.htm
.

Et franchement c'est vraiment chouette d'avoir fait un gros effort rapport qualité /prix pour que ce soit à un prix accessible dans un beau format . Ce n'est pas tous les jours et il m'est arrivé de rester à contempler des livres parce que vraiment trop chers pour moi ...Là , c'est se priver de fantaisie en bouffe ou un plein d'essence pour ma voiture ,donc au niveau plaisir mon choix est vite fait ... Wink

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par steph 12 le Jeu 10 Oct - 21:03

Salut , vous m'en bouchez un coin , ce bouquin " les cheminots " dort dans une de mes étagéres sunny 
avatar
steph 12

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 18/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Jeu 10 Oct - 21:30

Bonsoir,

De la côte des objets...Rolling Eyes  Et puis rien ne dit qu'ils trouvent acheteurs...Et puis peut-être qu'il y a eu plusieurs versions là aussi de ce livre, ce qui expliquerait les prix , je l'ignore...


Désolée, j'avais loupé ceci Christian

Ce bouquin "Genesis", on le trouve où? A l'expo peut-être? Vu la qualité des photos dans "Cheminots", j'imagine "Genesis"; en NB je suppose. Je trouve qu'il a un regard très humain, j'avais vu d'autres photos de lui.
A l'expo sûrement mais aussi par VPC chez l'éditeur ou les grands sites de la VPC, mais sûrement possible de le commander par son libraire aussi...Mais attention, comme l'a montré Renaud et comme on peut le voir sur le site de l'éditeur , il y a plusieurs versions, du très grand luxe à celui le plus accessible...

Et  oui que noir et blanc , S Salgado ne photographie qu'en noir et blanc ... L'expo est à voir , c'est certain, pour qui peut, tellement autre chose qu'un livre pour apprécier...C'est comme un tableau dans un musée ou sur un livre, aucune commune mesure dans les sensations...

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par rino54 le Jeu 10 Oct - 22:02

Bonsoir,

En fait Salgado photographie ... en numérique ! Il a mis au point avec son équipe une technique pour transférer (en quelque sorte) l'image digitale vers une pellicule puis faire des tirages classiques. Un magazine photo avait expliqué sa technique il y a quelques années, il faudrait que je la retrouve.

Renaud

rino54

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par rino54 le Jeu 10 Oct - 22:04

Re !

Quelques infos sont données (en anglais) ici : http://cpn.canon-europe.com/content/interviews/salgado_genesis.do?page=3

Renaud

rino54

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Ven 11 Oct - 13:05

Bonjour,

Ah oui, merci Renaud pour le lien... En fait , par sa technique , il renvoie dos à dos ,je trouve, les tenants du numérique et ceux de l'argentique quand ils s'affrontent dans un "c'était mieux avant / Ah non, on avait moins de possibilité " ...Lui , il a pris le meilleur des deux et fait la synthèse par sa façon de faire , si j'ai bien tout compris...

Il photographie en numérique mais ne regarde rien sur un ordinateur , il ne regarde même pas la photo sur l'écran de son appareil après l'avoir prise, il vérifie juste à la fin de la journée qu'il n'y a pas eu de problème technique ...et fait tout traiter ensuite comme une pellicule argentique...

Il dit surtout , et ça fait réfléchir : " that ‘going digital’ has not led to him taking more pictures. “ alors que le numérique induit trop souvent une certaine facilité parce que justement , on peut "gaspiller " au niveau du nombre de prises de vue, puisque ça ne coûte rien...

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Ven 11 Oct - 18:09

Re,

J'y repensais cette après-midi en attendant mon train à photographier ... Je suis bluffée...Punaise, quelle réflexion ça dénote... Si je me demandais pourquoi j'étais aujourd'hui autant attirée par les photographes qui ont tout un passé de photojournalisme derrière eux, j'ai la réponse, je crois ... Outre le fait que voir et photographier tant d'horreurs tant d'années leur a donné en balance ,un sens aigüe du beau, je trouve... ils ont intégré à travers tout ce qu'ils ont vécu , le sens du mot liberté. Quelle démonstration éclatante qu'on peut prendre le meilleur du progrés d'un objet mais que pour son utllisation on n'est jamais lié . Que ce qui compte ,c'est ce qu'on en fait...

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par CHRISTIAN 6517 le Ven 11 Oct - 20:35

Le bouquin "Génésis" je l'ai vu sur un site internet à un prix très abordabe (- de 50€) dans un format 25x35 cms environ. Celui à 3000€ est en effet tiré à un nombre d'exemplaire limité et d'un format bien plus grand (je ne me souviens plus). C'est un objet de collection dans ces conditions. Pour "Les cheminots", je n'ai aucune idée s'il a été tiré dans une autre version limitée.
Bonne soirée,
Christian

CHRISTIAN 6517

Nombre de messages : 657
Localisation : ALENCON
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par rino54 le Ven 11 Oct - 22:42

Bonsoir,

Je suis loin de partager l’enthousiasme d'Hélène sur le travail ou la démarche de Salgado. D'abord sur la démarche, le numérique mais quand même une bidouille pour passer sur du film. Cela me fait penser aux vegans qui ne veulent pas de viandes mais recherchent des produits qui copient la viande jusqu'à la texture... Pourquoi ne pas faire carrément du numérique ... ou du film ? Remarquez c'est peut être une approche générationnelle de nos ainés qui considèrent moins l'ordinateur comme une partie de la production que des gens de ma génération. C'est là que j'admire David Plowden qui s'est mis il y a quelques années à Photoshop et qui explique comment cela aurait pu lui être utile à son époque...

Et puis Salgado explique ne pas regarder les photos sur l'écran ... puis ramène des dizaines de milliers de clichés. Cela me rappelle un reportage sur Yann Arthus Bertrand et ses photos vu du ciel. Il "bouffait" 36 pelloches de Provia 100F en un voyage de moins d'une heure ! Moins je peinais à remplir mes 36 poses (en fait c'était une question de coût mais aussi de choix de qualité). Salgado ne vaut pas mieux dans mon esprit que le petite jeune (ou moins jeune) qui va mitrailler à tout va. Où est le talent du photographe ? Statistiquement, n'y a t il pas une bonne chance d'avoir plusieurs dizaines de vue de qualité sur 10000 voire plus ?

Ça, c'est pour le côté "technique" du personnage. Ses photos, je n'y ai jamais vraiment accroché. Certaines me font penser à des photos en HDR avec une complexité d'image qui alourdit le message. Il n'y a pas de doute que la "pate" du photojournaliste est là. Il documente le monde certes mais pas de "belle" façon selon mois. Ses photos ne me reposent pas, ne m'incitent pas à la méditation ... ce qu'un Michael Kenna arrive à faire par exemple. Je reconnais qu'il s'agit là d'un critère complétement subjectif et j'assume :)Ce forum a cela de beau, nous sommes ensemble avec nos différences (un peu comme un mariage Wink).

L'aspect journalistique fait que je n'accroche pas sur ce "beau" qu'Hélène voit. Je trouve les travaux d'Ansel Adams ou, pour faire plus récent, Joe Cornish ou Marty Knapp plus en phase avec la Nature et la Terre, en veillant des heures, en s’imprégnant du lieu qu'ils photographient de manière presque symbiotique. Là encore, regards différents Smile

A plus,

Renaud
(qui a un bouquin de Salgado, Africa, qui dort depuis plusieurs années dans une étagère et qui serait heureux de l'offrir à notre Admin en chef Smile)

rino54

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 05/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Sam 12 Oct - 0:13

Bonsoir Renaud,

Et oui des goûts et des couleurs  Laughing ...

Pour la démarche , ce qui me séduit ,c'est la liberté qu'il a par rapport à ce qu'on doit a priori faire avec un appareil , et parce qu'on a un numérique , être dans le procédé qui...  ça doit être mon côté libertaire :-) ... Où je suis d'accord avec toi ,c'est que c'est certainement une question de génération pour lui parce que je pense , je peux me tromper bien sûr, que s'il avait démarré avec le numérique, il n'aurait pas eu cette démarche ...



Et puis Salgado explique ne pas regarder les photos sur l'écran ... puis ramène des dizaines de milliers de clichés. Cela me rappelle un reportage sur Yann Arthus Bertrand et ses photos vu du ciel. Il "bouffait" 36 pelloches de Provia 100F en un voyage de moins d'une heure ! Moins je peinais à remplir mes 36 poses (en fait c'était une question de coût mais aussi de choix de qualité). Salgado ne vaut pas mieux dans mon esprit que le petite jeune (ou moins jeune) qui va mitrailler à tout va. Où est le talent du photographe ? Statistiquement, n'y a t il pas une bonne chance d'avoir plusieurs dizaines de vue de qualité sur 10000 voire plus ?



Là je te trouve un peu dur Smile Je le dis franchement ,si je trouve certaines  photos de Y.A Bertrand belles ( mais pas plus que ça ), je n'aime pas le personnage.  Mais bon, Saldago ne part pas que pour un voyage de moins d'une heure , son travail s'étale sur du long terme quand même , pour Génésis , 9 mois je crois... Ensuite , je ne crois pas , à ma connaissance du moins qu'il se targue d'être au-dessus des autres, d'ailleurs la reconnaissance ne vient-elle pas de qui regarde et aime ? Je ne crois pas qu'il procède comme ça d'une façon de dire , ah ben vous voyez ,je ne succombe pas au tout numérique, moi,  mais peut-être que si , je ne le connais pas , après tout...   Enfin, je pense très sincèrement que si je vais mitrailler demain à tout va , je n'aurai aucune de mes photos qui sera du niveau des siennes, parce que même avec cette façon de procéder, il me faudra des années de pratique pour ça .


Ses photos, je n'y ai jamais vraiment accroché. Certaines me font penser à des photos en HDR avec une complexité d'image qui alourdit le message. Il n'y a pas de doute que la "pate" du photojournaliste est là. Il documente le monde certes mais pas de "belle" façon selon mois. Ses photos ne me reposent pas, ne m'incitent pas à la méditation ... ce qu'un Michael Kenna arrive à faire par exemple. Je reconnais qu'il s'agit là d'un critère complétement subjectif et j'assume :)Ce forum a cela de beau, nous sommes ensemble avec nos différences (un peu comme un mariage Wink).


Là on est dans les goûts et couleurs effectivement Smile Je préfère un Don  McCullin, ça c'est certain , sans hésiter il y a une recherche , un approfondissement que je ne trouve pas chez Saldago ... Sans doute parce que outre la beauté ,je suis aussi sensible à un humanisme comme Gérald Bloncourt

Mais pour l'esthétisme , je trouve certaines magnifiques et elles me font rêver ... Alors que si je reconnais tout le talent de Michael Kenna et regarde ses photos pour leur beauté et en apprendre sur le "minimalisme" qui me plait, je n'achèterai pas un livre. Parce que leur beauté me glace  tout autant...

Et c'est comme devant un peintre, un livre , là où l'émotion passera pour l'un ... et de la diversité  nait la richesse ,  n'en déplaise à certains Very Happy 

J'en profite pour glisser que ma culture photographique étant peu étendue, je vais aller découvrir sur le net  les photographes que tu cites et que je ne connais pas  , c'est ainsi que je m'enrichis et ai des coups de coeur ou pas, et que j'ai particulièrement aimé ainsi , pour revenir dans le cadre ferroviaire , le travail de Collin T Gifford que tu citais dans un autre post...


Renaud
(qui a un bouquin de Salgado, Africa, qui dort depuis plusieurs années dans une étagère et qui serait heureux de l'offrir à notre Admin en chef Smile)



Embarassed  Je viens à peine de boire à ta santé ...Tu veux que je finisse ivre ?

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Ven 25 Juil - 16:28

Bonjour,

Je reviens sur ce livre et le travail de Salgado si longtemps après , mais il faut parfois du recul pour s'imprégner. Et moi le temps ne me gêne pas Smile

Et j'ai aimé, oui j'ai aimé...

Le seul bémol c'est le choix pour la version que j'ai d'avoir mis la majorité des photos en double page avec la tranche du livre qui casse l'effet donc, alors que le choix d'une seule page fait pour certaines est bien plus judicieux vu la taille du livre qui permet de l'apprécier.

Mais en fait si j'y reviens, c'est parce que ce qui m'a le plus soufflé ,c'est l'écclectisme, comment peut -on être aussi varié dans sa façon d'appréhender la photo ?

Il y en a certaines, très épurées, très belles par leur lumière , leur sujet et leur simplicité apparente, certains  très beaux portaits aussi , le genre de noir et blanc que j'aime d'entrée.

D'autres très agressives par leur traitement et qu'on reçoit comme un coup de poing, décontenancée, c'est ce que j'ai ressenti avant de trouver que ça collait au sujet , finalement dans sa façon dont il l'appréhendait.

Mais surtout , moi qui ai pour référence la peinture, j'ai été sidérée par le grand écart ,entre une partie grand nord par exemple où ses photos deviennent des quasi tableaux abstraits ,et celles comme dans la partie sanctuaire où ça vrille, ça s'accumule, ça s'étouffe en courbes, objets, et tout ça finit par former un mouvement un peu fou, un vrai tourbillon, où au bout d'un moment ,j'ai fini par adhérer alors que ce n'est vraiment pas le noir et blanc que je recherche d'entrée...au point que cela a fini par m'évoquer les peintures du Douanier Rousseau , oui, dans cette même abondance et surcharge... La jungle de Salgado c'est la jungle du Douanier Rousseau ! Sauf qu'elle est en photos.

Et en fait, ce qui m'a donc le plus soufflé , c'est que ce photographe fait passer dans ses photos ce que lui ressent . Et donc autant de lieux ,autant de façons de rendre ...J'ai trouvé ça soufflant, décontenançant...et puis j'ai aimé.

En fait , la photographie de Salgado est un monde où il faut accepter de se laisser embarquer...

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Hélène le Ven 25 Juil - 16:43

Et quand je pense au Douanier Rousseau...Rien de négatif ou d'exagéré, c'est le même sentiment , mythe ? de nature vierge, à l'état primaire, la même profusion et mouvements... pour preuve ( photos "empruntées " sur le net ):




Et Salgado, Genenis





***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sébastiao Salgado

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum