BARENTIN, la voie verte de la découverte 2 / 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BARENTIN, la voie verte de la découverte 2 / 2

Message par 68003 le Mer 28 Sep - 16:57

Bonjour,

Deuxième épisode de la découverte de la voie verte de Barentin.

Ancien PN n° 4 couvert par le viaduc.

Ouvage imposant en béton mis en service en 2015 pour une hauteur de 40 m, une longueur de 478m et reposant sur 6 piles.





La voie verte s'enfonce dans le bocage normand longeant l'Austreberthe.

Second franchissement de la rivière et pause naturelle pour profiter du cadre verdoyant sur un passage aménagé en bois.

Traversée du village de Villers-Ecalles toujours sur piste confortable.

Jusqu'à l'ancienne halte et son ancien PN n° 5

A partir de là le revêtement change mais reste néanmoins praticable et carrossable.

La voie à souffert, en prouvent les traces d'affaissement localisés par l'usage et le temps.
La voie est donc impraticable pour les trains mais pas pour les randonneurs et vététistes, bien au contraire.

Terminus provisoire en limite territoriale. les randonneurs peuvent continuer à suivre la ligne par des sentiers forestiers.
Ici même le retour vers Barentin en sens inverse.

Passage à nouveau devant la chapelle Saint Hellier au pied du viaduc ferroviaire et son ancien PN n°3 bien gardé !

Puis direction vers le centre ville à gauche après  l'ancien PN n° 2.

Passage devant le siège de la Communauté de Communes  Caux Austreberthe, gestionnaire de la voie verte et dont je profite
aussi (au passage) de remercier pour leur aimable autorisation pour la diffusion des clichés de la voie verte

Les maisons au pied du viaduc, signe de l'attachement des riverains à leur ouvrage.

Carrefour central et début de la remontée vers la gare de Barentin (dénivelé de 30m sur environs 100m)

Vue originale des voûtes par l’intérieur.

La gare de Barentin Embranchement, nom porté de l'époque où la ligne de Caudebec - en - Caux y était connectée.

Symbole du travail et de l'art, la gare rend bien hommage aux bâtisseurs qui ont su élever l'art au travail.

La salle des pas perdus de la Barentin, accueillante pour les randonneurs à leur accorder une pause bien méritée avant de
reprendre le TER vers d'autres destinations.
(A noter que les circuits peuvent être inversés à savoir; de partir de Barentin et finir à Pavilly)

La curiosité de la gare de Barentin, l’Iphigénie de l'ingénieur Joseph Locke, constructeur du viaduc.

Originalité de Barentin, le passage sous viaduc pour franchir les voies. ( un viaduc à double effet ! )

Vue en courbe vers Rouen.

La statue de Gustave Flaubert, poète Normand, qui semble intrigué par le chef d'oeuvre en présence.
Heureux présage pour celui qui donnera son nom au moderne et sixième pont levant de Rouen.

Vue panoramique des ouvrages industriels de Barentin visibles du train.

Finalement, la voie verte, en attendant peut-être un éventuel prolongement, offre à ses visiteurs de toutes catégories et de toutes régions
une formidable opportunité de découvrir dans la cité des arts la qualité des travaux entrepris à toutes époques.
La voie verte jouit de cet unique privilège maintenant de relier deux grands viaducs de conceptions et de styles différents réalisés avec des matériaux premiers d'époque.( la brique valant le béton)
Sans aucun doute, les deux géants de Barentin , construits l'un et l'autre approximativement dans les mêmes dimensions prouvent qu'entre 170 années d'écarts, et avec des moyens incomparables, ils ont le même usage et la même splendeur.
C'est la raison d’être du patrimoine, de rajeunir sans vieillir !
Alors en hommage aux générations passées et à venir, et pourquoi pas une voie des viaducs à Barentin ? ville symbole de l'ouvrage d'art.

68003

Nombre de messages : 47
Humeur : humour
Date d'inscription : 19/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: BARENTIN, la voie verte de la découverte 2 / 2

Message par CHRISTIAN 6517 le Mer 28 Sep - 19:17

Bonjour,
Merci pour le reportage de cette ligne qui eue une vie, tellement cette vallée de l'Austreberthe était vivante par les diverses usines qui y étaient installées, et faisaient vivre toute une vallée.
Il me semble (d'après les photos prises au pied du viaduc de Barentin) qu'il y avait plus de maisons dans les années 70. C'est vrai le temps passe vite.........
En effet, je me souviens avoir emprunté le souterrain pour traverser les voies à Barentin en 2011. J'ai trouvé ça original, mais bien utile pour supprimer le danger de traverser celles-ci.
C'est un reportage de qualité, nous en avions déjà parlé.
A bientôt,
Christian

CHRISTIAN 6517

Nombre de messages : 657
Localisation : ALENCON
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: BARENTIN, la voie verte de la découverte 2 / 2

Message par Eglantine le Jeu 10 Nov - 8:27

Reportage très intéressant, qui donne un autre regard sur des paysages familiers. Vivement les prochains !

Eglantine

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 16/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: BARENTIN, la voie verte de la découverte 2 / 2

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum