Livres et réflexions sur la photographie ferroviaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Livres et réflexions sur la photographie ferroviaire

Message par Hélène le Jeu 9 Juil - 9:02

Pour mettre les livres que vous avez ( ou pas...) aimés mais surtout en parler, partager ses ressentis et avis personnel...Je vais y transférer les sujets déjà existant...


Dernière édition par Hélène le Dim 14 Nov - 9:34, édité 1 fois

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Etude photographique : Cette machine à voir qu'est le chemin de fer.

Message par Hélène le Jeu 9 Juil - 9:10

Je mets le lien de cette étude que j'ai trouvé passionnante sur la vision depuis le train et son influence sur l'évolution de la peinture et de la photographie ...

Le passage sur les spotteurs de ces années 1900 , " Bardés d'appareils et de trépieds, ils se retrouvent ainsi au petit matin sur le quai d'une gare pour conduire dans la bonne humeur une véritable chasse à l'image " est savoureux ...

Idem quand on lit "Comme au sein de toute activité collective, la compétition prend parfois le pas sur l'émulation, poussant alors les participants jusqu'aux limites de leur pratique." ...on se dit que rien de nouveau sous le soleil... Wink

Mais l'analyse de l'impact de cette nouvelle vision due à la vitesse, sur les peintres , avec notamment l'avènement de l'impressionnisme, et son importance dans l'évolution des techniques photographiques est, en plus , très intéressante...

http://etudesphotographiques.revues.org/index101.html

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Livre et photos...des grands...

Message par Hélène le Jeu 9 Juil - 9:12

Je me suis fait plaisir...en m'offrant ce livre de La Vie du Rail pour leurs photos...



Leurs photos ? Ben oui... Fénino, Floquet, Fohanno, Gillet et d'autres encore...

Irremplaçables...

Parce qu'elles sont le témoignage d'une époque disparue et donc d'un intérêt historique unique...

Parce que dans leur domaine, elles rendent à la manière d'un Doisneau, une émotion , celle d' un monde où l'on sent ceux qui l'ont fait, fiers de leur métier et de leur outil de travail...

Parce que vu la technique photographique de l'époque, il y a là une maîtrise et une qualité qui ne peuvent que laisser admiratif...

Ce n'est pas du passéisme ni du "c'était mieux avant"...Juste dire que ce voyage photographique m'a enchanté...et que ces photographes ferroviaires n'ont rien à envier aux autres grands de leur époque dans d'autres domaines, souvent plus connus du public...

Et qu'ils ne sont, dieu merci que les prédécesseurs d'autres talents à qui les techniques modernes donnent d'autres moyens d'expression mais pas la facilité de faire une photo inoubliable...

J'ai ainsi , à travers le projet I&T découvert le travail d'un photographe américain dont les portraits notamment m'ont emballé, John Fasulo... Un aperçu de son travail ici http://baubulletin.blogspot.com/2006/05/john-fasulo.html

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Sur une photo de Fenino

Message par Hélène le Jeu 9 Juil - 9:16

Photo Fénino scannée du livre Images de Train Tome II Editions de La Vie du Rail






Voilà...J'étais là, en train de regarder les photos magnifiques de ce livre...et les réflexions sont arrivées...Bon , je ne vais pas encore me faire des amis mais tant pis...Comme d'habitude , çà n'engage que moi et puis j'ai toujours envie de dire ce que je pense..rendeer'

Pas sur le talent, non tellement tout a été déjà exprimé à ce sujet , et tellement il saute aux yeux...

Ce n'est pas par hasard que j'ai choisi cette photo parmi tant d'autres...Mais parce que tout y est...Le train dans la ville , la composition, les personnages saisis, la vie quoi...

Alors quand on songe quels étaient les moyens photographiques à la disposition de ces "spotteurs" en 1937...On ne peut que rester muet devant leur virtuosité...

Cette scène est époustouflante de simplicité et de modernisme pourtant...

Et c'est là que je me prends à penser...Qu'à l'ére du numérique et des logiciels de traitement, le talent fait toujours la différence, dieu merci...Parce qu'honnêtement, vous en voyez beaucoup, vous , des photos comme çà ?


Et puis, comme je suis une vraie curieuse de curieuse que l'intérêt pour les gens pousse toujours à en savoir plus , je me dis : "Bon c'est bien, grâce à la Vie du Rail et autres publications ferroviaires, on peut profiter de leurs photos uniques mais moi, je voudrais aussi savoir quelle a été la vie de tous ces photographes, Fénino, Fohanno, Floquet, Vilain, Gillet etc...etc...
Comment leur est venue cette passion pour la photo, et pourquoi la photo ferroviaire ? Quelle était leur façon de procéder, leur attente, leurs espoirs, leurs réussites et leurs échecs...Y avait-il entraide ou rivalité entre spotteurs d'alors ? Etaient-ils reconnus déjà , vendaient-ils leurs photos ou bien seule la passion les faisait avancer ?
Oui, oui je suis soûlante comme çà...

Alors je conclue que forcément, si eux n'ont rien publié de leurs expériences à l'époque, il y a quelque part un livre qui raconte leur vie, a recueilli des témoignages sur leurs expériences etc...et je cherche...

Je n'ai rien trouvé...Je sais tout au plus que Félix Fenino était né en 1904 en Grande-Bretagne avant de s'établir en France....Je ne suis pourtant pas trop manchot pour faire des recherches sur internet...

Frustrée...Alors j'ai regardé à nouveau toutes ces photos...De locomotives seules...Plus souvent avec leurs mécanos posant avec fierté pour montrer que c'était leur machine...De trains en gare , au dépot ou fonçant dans la campagne...

Et j'ai souri...En pensant à certaines photos d'aujourd'hui pratiquement défigurées tellement le nom de leur propriétaire y est écrit en gros...Mais si tellement peur de se les faire voler, pourquoi les montrer alors ? Ah oui, les compliments...A d'autres aussi datant de l'argentique et qui ont heureusement pour elles, l'excuse d'être des témoignages historiques...

Sans doute tous ces grands photographes étaient-ils fiers de leur travail et comment aurait-il pu en être autrement ? vu les exploits réalisés et la qualité de leurs photos...Avec sûrement des sentiments humains plus ou moins avouables, comme tout le monde. Loin de moi l'idée de les idéaliser...

Non , je me demande simplement si c'est le développement de l'accès à l'image, sa banalisation et son inflation qui ont fait se développer parallèlement ce si fort sentiment de narcissisme chez certains...

Parce qu'il n'y a rien à faire...Quand je repose encore et toujours mes yeux sur ces clichés...A tort ou à raison...en pensant aux conditions de prise de vue et aux heures certainement passées par tous les temps aux bords des voies, pour un résultat toujours incertain, jusqu'à la découverte du cliché...un seul mot me vient à l'esprit...Humilité...

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

O.Winston Link

Message par Hélène le Jeu 9 Juil - 9:52

J'ai acheté ce livre ( merci à Renaud adm de la Boite à Image pour le conseil Wink ) et je ne le regrette pas... Parce que, outre la bonne affaire vu le prix et la qualité des photos, c'est tellement un regard différent... On sent que le train est intégré dans la vie...Et pour certaines photos , un élément du décor parmi d'autres , pas le seul et l'unique...

Un regard qui ouvre à d'autres conceptions et apprend... vraiment...



ce lien vers un court article de Liberation paru lors de la mort de O.Winston Link ( 1914 -2001 ) ...parce qu'il me semble que tout y est dit en ces quelques phrases...Ce qui intéresse Link, c'est...

"...c'est sur tout de composer des instants extraordinairement justes, où le train passant ne chahute rien dans le décor et crée une harmonie certaine avec les éléments photographiés, humains ou animaux. D'ailleurs, comme dans le jeu des sept erreurs, ce n'est pas forcément le train que l'on aperçoit en premier, et il y a alors cette jubilation à découvrir, au-delà de chutes d'eau, d'un couple s'embrassant ou de vaches ruminant dans un pré, l'obsession mécanique de 0 Winston Link comme cachée dans un coin du cadre..."

http://www.liberation.fr/culture/0101363009-o-winston-link-prend-le-dernier-train

Devant la même scène tant de regards différents et de voies à découvrir...

Et pour vous donner un exemple parmi tant d'autres, cette photo qui m'a séduite... Rien de spectaculaire au premier abord , non ... ( Ne regardez pas la qualité, mon scanner est pourri, rien à voir avec la vraie photo mais je voulais expliquer mon point de vue par l'image )




et sa légende... Ralph White, conductor, contemplates Engine 429 at a stop in Damascus to drop off freight cars, while the brakeman throws a switch ahead of the engine. Out of respect for the freshly washed laundry daringly hung so close to the tracks, Engien 429 will slip past without making smoke.

Par respect pour le linge audacieusement étendu si prés de la voie, la machine passera sans faire de fumée...

Une vapeur forcément...On imagine la couleur du linge...

Et là , avec cette photo on est de plein pied dans la réalité... Rien de formaté, d'artificiel...On est dans la vie de tous les jours avec ses préoccupations et le train s'y inscrit à part entière...

L'oeil du photographe a tout vu, compris, rendu...

Dans d'autres photos, effectivement, on cherche presque le train , tant il est à égalité de traitement avec les autres éléments de la scène...

Et là je me dis qu'il n'y a aucun mal à faire aimer ces photos du grand public et je comprends pourquoi Wisnton Link n'est pas un grand photographe ferroviaire mais un grand photographe tout court...

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Des wagons et des hommes

Message par Hélène le Mar 22 Déc - 23:00

Un petit peu de pub pour un livre que je viens de découvrir sur le forum trainsfrançais et vendu par l'ARPDO...Parce que, quand j'ai lu l'extrait présenté, çà m'a donné la chair de poule tellement c'est bien écrit et l'émotion passe...

Des wagons et des hommes de Philippe Grycza A voir ici http://arpdo.free.fr/deswagonsetdeshomme.32.html

***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres et réflexions sur la photographie ferroviaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum