Petite musique de jour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite musique de jour...

Message par Hélène le Mer 17 Sep - 10:47

Bonjour,

Grâce...C'est ce que je ressens à chaque fois...

Comme un oiseau , sur le fil le plus fin, dont on se dit pourvu qu'il ne se casse pas ,et non la voix est toujours là...

C'est comme un envoûtement, Barbara . Je ne suis pas à l'écouter régulièrement comme d'autres, mais à chaque fois que c'est le cas, ou que je regarde un de ses clips, j'arrête tout, je retiens mon souffle, je suis sous le charme.

Et je me rends compte à quel point ce sont les petites musiques dans le sens de murmure , confidence déposée, qui manquent le plus.

Cette chanson n'est pas une de ses plus connues, pourtant je trouve  son texte  juste magnifique.




Le jour où tu viendras, le jour où tu viendras,
Le jour où tu viendras, ne prends pas tes bagages.
Que m´importe, après tout, ce qu´il y aurait dedans,
Je te reconnaitrai à lire ton visage.
Il y a tant et tant de temps que je t´attends.
Tu me tendras les mains, je n´aurai qu´à les prendre
Et consoler les voix qui pleurent dans ta voix.
Je t´apprivoiserai, les lumières éteintes.
Tu n´auras rien à dire, je reconnaitrai bien

Le tout petit garçon, le regard solitaire
Qui cachait ses chagrins dans les jardins perdus,
Qui ne savait jouer qu´aux billes ou à la guerre,
Qui avait tout donné et n´avait rien reçu.

Si je venais vers toi, je viendrais sans bagages.
Que t´importe, après tout, ce qu´il y aurait dedans.
Tu me reconnaîtrais à lire mon visage.
Il y a tant et tant de temps que tu m´attends.
Je te tendrai les mains, tu n´aurais qu´à les prendre
Et consoler les voix qui pleurent dans ma voix.
Tu m´apprivoiserais, les lumières éteintes.
Je n´aurais rien à dire, tu reconnaîtrais bien

La toute petite fille, aux cheveux en bataille
Qui cachait ses chagrins dans les jardins perdus
Et qui aimait la pluie et le vent et la paille
Et le frais de la nuit et les jeux défendus.

Quand viendra ce jour-là, sans passé, sans bagages,
Nous partirons ensemble vers un nouveau printemps
Qui mêlera nos corps, nos mains et nos visages.
Il y a tant et tant de temps que l´on s´attend.
A quoi bon se redire les rêves de l´enfance,
A quoi bon se redire les illusions perdues?
Quand viendra ce jour-là, nous partirons ensemble,
A jamais retrouvés, à jamais reconnus.

Le jour où tu viendras, le jour où tu viendras,
Il y a tant et tant de temps que je t´attends...


***********************************************************************
http://ap2800.fr/
http://www.tacletrain.com/
avatar
Hélène
Le Chef,c'est moi ! :)

Féminin Nombre de messages : 7002
Age : 59
Date d'inscription : 17/11/2008

http://www.philo-ferroviaire.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum